Liste de Yakin dans 14 jours
Quels Romands devraient être convoqués pour l'Euro?

À 14 jours de la liste de Murat Yakin, quels joueurs romands devraient disputer l'Euro? Lesquels semblent hors course? Blick fait un point sur la situation.
Publié: 03.05.2024 à 11:58 heures
1/12
Blessé aux ischio, Denis Zakaria n'est pas certain de disputer l'Euro.
Blick_Bastien_Feller.png
Bastien FellerJournaliste Blick

Il reste 14 jours aux joueurs romands pour faire leur preuve et convaincre, s'ils le doivent encore, Murat Yakin de les sélectionner pour passer une partie de l'été en Allemagne, pour y disputer l'Euro. Le temps presse et tous ne se trouvent pas dans les mêmes dispositions au moment d'aborder ce sprint final. Tour d'horizon.

Denis Zakaria

Sans l'annonce de ce mercredi, le milieu de terrain genevois serait à coup sûr du voyage. Mais la fin de saison précoce du milieu défensif en raison d'une blessure aux ischio-jambiers remet la participation du joueur de Monaco en cause.

Denis Zakaria s'est blessé avec l'AS Monaco ce mercredi.

Kevin Mbabu

L'équipe de Suisse lui manquait, le Genevois a pu la retrouver au mois de mars après une absence d'un an et demi. Le Genevois y a tout de suite retrouvé du temps, disputant 6 minutes face au Danemark et 25 contre l'Irlande. Du côté d'Augsbourg, le latéral droit enchaîne les titularisations et devrait donc faire partie du voyage. Ce d'autant plus que Silvan Widmer est en difficulté à Mayence.

Becir Omeragic

Le premier rassemblement de l'année a également été marqué par le retour du défenseur central en équipe A, lui qui n'avait plus été convoqué depuis le mois de juin 2021. Le Genevois, titulaire indiscutable en Ligue 1 du côté de Montpellier, fera sans doute partie de la liste tant ses concurrents directs, Eray Cömert et Cédric Zesiger, se montrent en difficulté en club.

Jordan Lotomba

Plus convoqué en équipe de Suisse depuis le mois d'octobre dernier et sa prestation peu convaincante face au Bélarus (3-3), le latéral nord-vaudois pourrait bien manquer l'Euro. Et ce malgré une place de titulaire enfin obtenue du côté de l'OGC Nice. D'ici au 17 mai, il reste deux matches au joueur formé au LS pour convaincre Murat Yakin, dont un important face au Paris Saint-Germain.

Ulisses Garcia

Le latéral gauche genevois a été contraint de quitter ses coéquipiers au début du rassemblement de mars à La Manga. Un coup dur pour le joueur de l'Olympique de Marseille qui a ainsi dû voir de son canapé Dan Ndoye convaincre au poste de piston gauche. En club, le retour de blessure de Quentin Merlin devrait contraindre l'ancien joueur de Young Boys, pas présent sur la liste de l'Europa League, à se contenter des miettes lors des trois derniers matches de championnat de la saison. Sa participation à l'Euro n'est pas certaine.

Publicité

Dan Ndoye

Le Lausannois est l'un des grands gagnants du rassemblement de mars. Titularisé sur le flanc gauche dans un rôle de piston face au Danemark et l'Irlande, le joueur de Bologne a convaincu tout le monde et sera à l'Euro. Nul doute que le joueur formé au LS surfe sur la très bonne dynamique que traverse actuellement son club italien. À quatre journées de la fin, Thiago Motta et ses joueurs sont en effet en bonne position pour se qualifier pour la première fois de leur histoire en Ligue des champions.

Dan Ndoye a convaincu au poste de piston gauche.

Andi Zeqiri

Arrivé l'été dernier du côté de Genk en Belgique, l'attaquant a perdu sa place de titulaire depuis le mois d'octobre déjà (81 minutes disputées lors des 5 derniers matches). À quatre journées du terme du championnat, les chances sont très minces de voir le Lausannois inverser la tendance pour aller chercher un billet direction l'Euro.

Vincent Sierro

Lui aussi a marqué les esprits lors du mois de mars. Convoqué en équipe de Suisse pour la première fois de sa carrière à 28 ans, le milieu de terrain a su convaincre les supporters et le staff lors de ses 65 minutes disputées en Irlande. La potentielle absence de Denis Zakaria à l'Euro devrait encore davantage consolider la future convocation du capitaine de Toulouse. Cela tombe bien, le Valaisan n'a pas prévu de vacances cet été.

Dereck Kutesa

Entré en jeu à la 65e, le Genevois a également vécu ses premières minutes à l'Aviva Stadium de Dublin. Reste que depuis, l'ailier traverse une période mitigée. Et avec le retour au jeu de Breel Embolo et l'ombre d'un Joël Monteiro qui pourrait recevoir son passeport juste à temps, les chances du Servettien de disputer l'Euro sont minces. Il lui reste toutefois trois matches jusqu'à l'annonce de la liste, face à Winterthour, Saint-Gall et Zurich, pour inverser la tendance.

Publicité

Zeki Amdouni

Grand artisan du bon début de la phase de qualification avec cinq buts inscrits lors des quatre premiers matches, l'attaquant de Burnley a été davantage en difficulté, comme ses coéquipiers, l'automne dernier. Reste que le joueur de Burnley est l'un des plus grands talents offensifs du pays et qu'il sera à coup sûr présent en Allemagne. Et ce même s'il a perdu sa place de titulaire en club depuis le mois de février. Il reste trois matches à l'ancien joueur du LS pour préparer au mieux son premier grand rendez-vous.

Zeki Amdouni sera du voyage en Allemagne.

Yvon Mvogo

Autre gagnant du dernier rassemblement, le Fribourgeois a profité des blessures consécutives de Gregor Kobel et de Yann Sommer pour disputer 53 minutes au Danemark et 90 en Irlande. Le portier a ainsi défendu les cages suisses lors des trois dernières sorties puisqu'il était également titulaire en Roumanie en novembre. Toujours incontesté et incontestable avec Lorient en Ligue 1, nul doute qu'il sera, lui aussi, du voyage.

Steve Rouiller

Présent sur la dernière liste de piquet, le Genevois n'est pas étranger à la belle saison que réalise le Servette FC. Mais la concurrence semble trop forte pour que le défenseur central puisse se frayer un chemin direction l'Allemagne. Comme Kutesa, il lui reste trois matches pour prouver le contraire.

Edimilson Fernandes

À l'image de son club de Mayence, actuellement 16e et barragiste, le Valaisan vit une saison très compliquée en Bundesliga. Le milieu, qui évolue en défense centrale en Allemagne, n'a disputé que 19 matches de championnat cette saison et ne compte que 76 minutes de jeu lors de ses cinq derniers matches. Pas convoqué en mars, il ne devrait pas non plus l'être dans 14 jours.

Publicité

Anthony Racioppi

Appelé en renfort pour palier aux absences de Gregor Kobel en septembre et en novembre alors qu'il disputait la Ligue des champions avec Young Boys, le Genevois a depuis perdu sa place de titulaire. L'Euro se disputera ainsi sans lui, mais cela ne devrait être que partie remise pour le portier de 25 ans.

Alexis Antunes

Présent sur la liste de piquet du dernier rassemblement de l'équipe de Suisse, le Genevois surfe également sur la très bonne saison de son club. Ses chances d'intégrer le groupe pour la première fois, lors d'une grande compétition, semblent toutefois minces. Il reste aussi trois matches au milieu offensif servettien pour faire ses preuves.

Euro 2024 Group A
Equipe
J.
DB.
PT.
1
Allemagne
Allemagne
3
6
7
2
Suisse
Suisse
3
2
5
3
Hongrie
Hongrie
3
-3
3
4
Écosse
Écosse
3
-5
1
Euro 2024 Group B
Equipe
J.
DB.
PT.
1
Espagne
Espagne
3
5
9
2
Italie
Italie
3
0
4
3
Croatie
Croatie
3
-3
2
4
Albanie
Albanie
3
-2
1
Euro 2024 Group C
Equipe
J.
DB.
PT.
1
Angleterre
Angleterre
3
1
5
2
Danemark
Danemark
3
0
3
3
Slovénie
Slovénie
3
0
3
4
Serbie
Serbie
3
-1
2
Euro 2024 Group D
Equipe
J.
DB.
PT.
1
Autriche
Autriche
3
2
6
2
France
France
3
1
5
3
Pays-Bas
Pays-Bas
3
0
4
4
Pologne
Pologne
3
-3
1
Euro 2024 Group E
Equipe
J.
DB.
PT.
1
Roumanie
Roumanie
3
1
4
2
Belgique
Belgique
3
1
4
3
Slovaquie
Slovaquie
3
0
4
4
Ukraine
Ukraine
3
-2
4
Euro 2024 Group F
Equipe
J.
DB.
PT.
1
Portugal
Portugal
3
2
6
2
Turquie
Turquie
3
0
6
3
Géorgie
Géorgie
3
0
4
4
République Tchèque
République Tchèque
3
-2
1
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la