Raphaël Wicky reste calme
Camara et le maillot d'Haaland: «Je vais en parler avec lui»

Le capitaine d'YB a demandé le maillot de la star norvégienne à la pause, alors que les Bernois prenaient l'eau à Manchester. La scène passe mal, mais Raphaël Wicky ne voulait pas parler à chaud.
Publié: 08.11.2023 à 06:46 heures
|
Dernière mise à jour: 08.11.2023 à 06:51 heures
Mohamed Camara s'est fait tout petit face à Erling Haaland. Y compris à la mi-temps devant les caméras...
Bastien Feller, Manchester

En plus de l'expulsion de Sandro Lauper et de la défaite 3-0 à Manchester, une affaire à fait grand bruit ce mardi soir: Mohamed Camara, capitaine d'YB, a demandé à Erling Haaland son maillot devant les caméras au moment de regagner les vestiaires à la mi-temps. «Je ne l'ai pas vu, je l'apprends maintenant, avoue Raphaël Wicky. Je ne pense pas que cela a eu une influence sur sa performance. Je vais en parler avec lui.»

Si cette action n'a pas eu d'incidence sportive, elle reste tout de même très peu professionnelle. Surtout qu'elle est intervenue au moment où son équipe venait tout juste d'encaisser un deuxième but et qu'elle était en grande souffrance pour exister dans le jeu.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

La faute à un Manchester City très dominant, comme toujours. Cet alignement à cinq défenseurs a-t-il également joué un rôle? «Je ne trouve pas, répond Loris Benito. L'idée, avec les deux six, était d'aller chercher plus haut, car avec une défense à trois, on peut sacrifier un joueur qui peut monter sur Nunes ou Lewis qui plongent au milieu. Je ne pense pas que nous avons été plus bas que d'habitude, c'est le jeu de Manchester City qui fait que tu recules. Malgré cela, on a essayé de garder la ligne haute et de les presser.»

Plusieurs questions au sujet du onze de départ

Certaines questions se posent aussi au moment de consulter le onze choisi par Raphaël Wicky. Pourquoi ne pas donner une certaine continuité en surfant sur la bonne performance face à City à Berne il y a deux semaines, même si la rencontre se jouait à l'extérieur? Après tout, YB n'avait rien à perdre. Pourquoi faire démarrer un Cedric Itten qui n'a pas beaucoup joué lors des derniers matches en raison d'une blessure et pas un Jean-Pierre Nsame qui est, lui, dans le rythme? Pourquoi ne pas continuer à s'appuyer sur Lewin Blum, auteur d'un très bon match face aux Anglais à Berne et titulaire lors des cinq dernières rencontre en Super League, à la place d'un Saidy Janko en difficultés?

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la