Des buts de fort belle facture
Le Barça sort Naples avec la manière

Le FC Barcelone a livré une belle prestation pour éliminer le Napoli (3-1 au match retour) et se qualifier pour les quarts de la Champions League.
Publié: 12.03.2024 à 22:55 heures
|
Dernière mise à jour: 13.03.2024 à 00:02 heures
Lamine Yamal a effectué un début de match phénoménal.
ATS

Barcelone a validé son ticket pour les quarts de finale de la Champions League. Les Catalans ont battu Naples 3-1 au Camp Nou lors du match retour.

Les Blaugrana ont donc rejoint les autres cadors du football européen en prenant le meilleur sur les Italiens. Après avoir obtenu un bon nul 1-1 à l'aller, les joueurs de Xavi savaient qu'ils allaient devoir en faire un peu plus à domicile.

Un succès primordial tant sur le plan sportif qu'économique pour le quintuple champion d'Europe, largué dans la course au titre en Liga (3e à 8 points du Real Madrid, 1er) et qui comptait sur ce rendez-vous pour relancer sa saison.

Car en plus d'offrir aux supporters catalans l'occasion de continuer à rêver au niveau européen, ce billet pour les quarts garantit également au Barça quelques millions d'euros supplémentaires pour renflouer des caisses toujours dans le rouge.

Décimé par les blessures, avec les absences de Gavi, Pedri, De Jong, Balde et Ferran Torres, le Barça a encore pu compter sur trois de ses pépites formées au club: Pau Cubarsi, 17 ans, Fermin Lopez, 20 ans et Lamine Yamal, 16 ans.

Le premier, défenseur central, a été impérial au côté d'Araujo en muselant l'avant-centre nigérian Victor Osimhen, buteur à l'aller et systématiquement mis hors-jeu ou stoppé par le jeune espagnol, élu homme du match pour son premier match européen.

«Il a été le meilleur joueur du match. Depuis qu'il est avec nous, il ne cesse de nous surprendre, c'est un joueur qui doit rester au Barça pour la vie», l'a encensé l'expérimenté Sergi Roberto.

Publicité

Le second, titularisé au milieu, a donné le ton à son équipe avec une activité folle et des prises d'initiatives récompensées dès la 15e minute de jeu.

Le moins que l'on puisse dire c'est que les Catalans ont pris la partie par le bon bout. Fermin Lopez a en effet ouvert la marque d'un plat du pied très sûr dans la surface après une belle offrande de Raphinha et une excellente fausse piste de Lewandowski.

Mais surtout les joueurs du Barça ont doublé la mise à la 17e grâce à Joao Cancelo sur une nouvelle passe décisive de Raphinha.

Les Napolitains ont tout d'abord accusé le coup, puis ils ont relevé la tête en réduisant la marque à la 30e via Amir Rrahmani. Quelques minutes plus tard, c'est Di Lorenzo qui a testé les réflexes de ter Stegen.

Naples est bien revenu des vestiaires juste après la pause avec deux bonnes occasions par Kvicha Kvaratskhelia et Victoir Osimhen, mais ensuite le Barça a repris sa marche en avant. Les Catalans ont vu le 3-1 annulé à la 68e pour un hors-jeu. Mais ce ne fut que partie remise, puisqu'à la 83e sur un superbe mouvement dans de petits espaces, Robert Lewandowski a conclu une action de Sergi Roberto.

Les hommes de Francesco Calzona ont poussé en fin de match. Mathias Olivera a même touché la transversale à la 89e, mais le Barça n'a pas lâché son os pour se rendre en quarts de finale.

Publicité

Barcelone va désormais pouvoir se mesurer au gratin européen pour savoir si cette qualification est synonyme de retour à la table des grands d'Europe, ou tout simplement une formalité compte tenu des difficultés de son adversaire, méconnaissable 7e de Serie A.

Ce succès permet aussi au club blaugrana de rester en course pour une qualification à la nouvelle formule du Mondial des clubs, qui entrera en vigueur l'an prochain.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la