«Ce n'est pas d'actualité pour moi»
Gregor Kobel met en garde le Bayern Munich

Gregor Kobel a de grands projets avec le BVB et l'équipe nationale suisse. Pendant la préparation du BVB aux Etats-Unis, le Zurichois parle de son avenir.
Publié: 31.07.2023 à 19:01 heures
1/7
Focus complet sur Gregor Kobel.

Le Borussia Dortmund est en pleine préparation pour la nouvelle saison. Dans l’Etat du Nevada aux Etats-Unis, le BVB a remporté dans la nuit de dimanche à lundi un match test contre Manchester United 3-2, avec comme d’habitude le gardien de la Nati Gregor Kobel, 25 ans, dans les buts.

Le Zurichois a été interrogé par «Bild» sur les rumeurs concernant le Bayern Munich puisque la Säbener Strasse est à la recherche d’un successeur à Manuel Neuer, 37 ans, à moyen terme. Mais pour Gregor Kobel, le Bayern n’est pas une option.

«Je ne m’occupe pas du tout de cela ou d’un transfert! Veuillez l’écrire comme ça: ce n’est pas du tout un sujet pour moi», a fait savoir Gregor Kobel avant d’ajouter: «Je suis à Dortmund. J’ai un contrat à long terme ici. Je me concentre sur cette équipe avec laquelle je veux avoir du succès dans les années à venir.»

Un poste de vice-capitaine pour Kobel

Une profession de foi en faveur du BVB! L’entraîneur Edin Terzic y attache de la valeur: mercredi dernier, le club a annoncé le nom du nouveau capitaine d’équipe. Gregor Kobel a été nommé vice-capitaine derrière Emre Can – à seulement 25 ans.

«Je suis vraiment honoré que les responsables de ce grand club me confient un tel rôle. Je suis encore assez jeune. Bien que je dise avec conviction que mon ambition est d’aller de l’avant avec de bonnes performances», a souligné Gregor Kobel, qui souhaite avoir «un maximum de succès» avec le BVB après avoir vu ses rêves de titre s’envoler la saison dernière.

Pour le Zurichois, il est important qu’un capitaine ne fasse pas semblant, qu’il soit authentique. A cet égard, Gregor Kobel est certain qu’Emre Can est un bon choix.

Publicité

Un duel avec Sommer

La saison dernière, Gregor Kobel a été désigné meilleur gardien de la Bundesliga pour ses performances. Il s’est ainsi recommandé une fois de plus comme numéro 1 de la Nati et a relancé le duel avec Yann Sommer, le gardien (pour l’instant) du Bayern. «Je vais continuer à essayer de me mettre en avant. C’est tout ce que je peux faire», a ajouté Gregor Kobel. Le fait que deux matches de l’Euro 2024 aient lieu à Stuttgart, à seulement deux heures de chez lui, est également spécial pour le gardien.

Le jeune homme de 25 ans conclut: «C’est aussi un énorme tournoi pour la Suisse. Ce serait un moment fort pour moi de pouvoir le disputer sur le terrain.»

Lors des qualifications pour l’Euro contre Andorre (2-1), Kobel était entre les poteaux, contre la Roumanie (2-2), c'était Sommer. Qui choisira Murat Yakin pour la phase finale? Affaire à suivre.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la