Amdouni, Bedia et cie boudés
Pas de trophée pour les joueurs romands

Alors qu'un Romand figurait dans pratiquement toutes les catégories, ni Amdouni, Bedia ou encore Surdez ne repartiront de Berne et de la Swiss Football Night un trophée à la main. Seule Smilla Vallotto traversera la Sarine récompensée.
Publié: 15.01.2024 à 19:50 heures
|
Dernière mise à jour: 15.01.2024 à 20:49 heures
1/10
Aucun joueur romand n'a remporté de trophée à la troisième Swiss Football Night.
Blick_Bastien_Feller.png
Bastien FellerJournaliste Blick

Ce lundi, à Berne, les chances étaient grandes et légitimes de voir un joueur romand remporter l'une ou l'autre distinction distribuée lors de la Swiss Football Night. Toutefois, Zeki Amdouni, Alvyn Sanches, Chris Bedia ou encore Franck Surdez se sont fait devancer aux décomptes finaux.

La faute à un système de vote et à des critères obscures? Impossible à dire. À cause de leurs prestations sur le terrain? Aucunement! En effet, chacun d'entre eux aurait mérité une récompense. Notamment Amdouni qui, au printemps avec sous la tunique du FC Bâle et de l'équipe de Suisse, a fait rêver toute la Suisse et l'Europe. Serait-ce donc «la faute» à une majorité de Suisses-allemands dans notre pays? C'est bien possible.

Smilla Vallotto meilleure jeune joueuse

Seule Smilla Vallotto, qui évolue à Hammarby en Suède, pourra se targuer de traverser la Sarine encombrée d'une récompense d'une des catégories féminines. En effet, la Genevoise a remporté le titre de meilleure jeune joueuse suisse.

Quoi qu'il en soit, Daniel Dos Santos (FC Thoune), vainqueur du prix de meilleur joueur de Challenge League de l'année, Meschack Elia (Young Boys), nommé meilleur joueur de Super League, ou encore Fabian Rieder (Rennes), désigné meilleur espoir, sont de beaux vainqueurs. Et en ayant «vaincus» ces Romands bourrés de talent, ils démontrent également que nos deux premières divisions et que nos équipes nationales recensent de bons éléments dans leurs rangs.

Granit Xhaka élu meilleur joueur suisse

De leur côté, Granit Xhaka a remporté, comme l'année dernière, le prix de joueur suisse de l'année. Cette fois-ci aux dépens notamment d'un Manuel Akanji qui a gagné tout ce qui était possible de remporter ne 2023 avec Manchester City. Là aussi, le résultat pourrait être remis en question.

Dans les autres catégories, Lia Wälti a aussi défendu son titre de meilleure joueuse suisse de l'année. Seraina Piubel, de son côté, a enlevé celui de meilleure joueuse d'Axa Women's Super League.

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la