Quelques idées reçues
Les voitures électriques sont-elles déjà moins chères?

Certes, une voiture neuve sur cinq est entièrement électrique. Et pourtant, nombreux sont ceux qui émettent encore des réserves sur les véhicules électriques, notamment en ce qui concerne leur coût. Nous démêlons le vrai du faux.
Publié: 22.02.2024 à 00:00 heures
|
Dernière mise à jour: 22.02.2024 à 15:43 heures
Article rémunéré, présenté par AMAG Leasing
Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

La Suisse adopte de plus en plus l’électrique! Selon les données de l’Office fédéral des routes, la part des voitures électriques a dépassé la barre des 20% en 2023, et la tendance est à la hausse. Ce développement fulgurant est soutenu par l’élargissement constant de la gamme de modèles de différentes marques. Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, CUPRA et VW Véhicules utilitaires proposent déjà une douzaine de modèles 100% électriques.

Néanmoins, l’électromobilité suscite encore un certain scepticisme. Les idées reçues portent notamment sur le coût, l’autonomie ou les possibilités de recharge. Certains estiment que les voitures électriques sont trop onéreuses à l’achat, que leur autonomie est trop faible et que l’infrastructure de recharge est insuffisante.

L’autonomie et l’infrastructure de recharge ne cessent de croître

Mais les réserves mentionnées peuvent à présent être catégoriquement écartées. Par exemple, en ce qui concerne l’autonomie: la capacité d’une batterie électrique a déjà doublé par rapport aux premiers modèles – de nombreux modèles rechargeables récents parcourent 500 kilomètres et plus avec une charge. Ils peuvent ainsi répondre sans problème aux besoins quotidiens de la population suisse: selon les données de l’Office fédéral de la statistique, la distance moyenne parcourue dans notre pays n’est que d’environ 35 kilomètres par jour. Mais ces autonomies permettent également d’effectuer des trajets plus longs, par exemple pour un week-end au ski, sans avoir à s’arrêter pour recharger.

A propos de recharge: en matière d’infrastructure de recharge aussi, les idées reçues sont parfois tenaces. Or, elles ne sont que très partiellement justifiées, car le réseau de recharge en Suisse ne cesse de se densifier. Actuellement, on dénombre déjà plus de 11 000 stations de recharge publiques dans tout le pays, dont près d’une sur quatre font partie de la catégorie des stations de recharge rapides. En comparaison internationale, la Suisse fait très bonne figure: derrière les crésus de Scandinavie et du Benelux, nous occupons une place dans le top 8. AMAG, le plus grand concessionnaire automobile du pays, favorise également le développement des stations de recharge: avec un écosystème d’énergie et de mobilité qui propose d’un seul tenant des solutions pour la production et le stockage de l’électricité, la recharge et l’électromobilité.

Les voitures électriques bientôt moins chères que les voitures thermiques

Qu’en est-il du coût? Les voitures électriques sont-elles toujours plus chères à l’achat que les voitures thermiques? Là encore, la réponse est non. L’écart de prix avec les voitures thermiques ne cesse de se résorber. Cela s’explique par les gammes de modèles de plus en plus étoffées des marques et par la baisse du prix des batteries lithium-ion. 

Exemples de prix du leasing d’une voiture électrique*

Volkswagen ID.3 à partir de 139 francs

Exemple de calcul: Volkswagen ID.3 au prix comptant de 24 800 francs. Taux annuel effectif : 3,03 %, durée de 48 mois (10 000 km/an), acompte spécial (20 %): 4960 francs.

Audi Q4 e-tron Sportback à partir de 229 francs

Exemple de calcul: Audi Q4 e-tron Sportback au prix comptant: 37 900 francs. Taux d’intérêt annuel effectif: 3,03%, durée 48 mois (10 000 km/an), acompte spécial (20%): 7580 francs.

Škoda Enyaq à partir de 259 francs

Škoda Enyaq au prix comptant: 38 900 francs. Taux d’intérêt annuel effectif: 3,03%, durée 48 mois (10 000 km/an), acompte spécial (20%): 7780 francs.

VW Véhicule utilitaire ID.Buzz à partir de 279 francs

VW Véhicules Utilitaires ID.Buzz au prix comptant: 54 900 francs. Taux d’intérêt annuel effectif: 3,03%, durée 48 mois (10 000 km/an), acompte spécial (20%): 10 980 francs.

CUPRA Born à partir de 249 francs

CUPRA Born au prix comptant: 30 800 francs. Taux d’intérêt annuel effectif: 3,03%, durée 48 mois (10 000 km/an), acompte spécial (20%): 6250 francs.

SEAT Leon hybride rechargeable à partir de 229 francs

SEAT Leon au prix comptant: 27 900 francs. Taux d’intérêt annuel effectif: 3,03%, durée 48 mois (10 000 km/an), acompte spécial (20%): CHF 229 francs.

Volkswagen ID.3 à partir de 139 francs

Exemple de calcul: Volkswagen ID.3 au prix comptant de 24 800 francs. Taux annuel effectif : 3,03 %, durée de 48 mois (10 000 km/an), acompte spécial (20 %): 4960 francs.

Audi Q4 e-tron Sportback à partir de 229 francs

Exemple de calcul: Audi Q4 e-tron Sportback au prix comptant: 37 900 francs. Taux d’intérêt annuel effectif: 3,03%, durée 48 mois (10 000 km/an), acompte spécial (20%): 7580 francs.

Škoda Enyaq à partir de 259 francs

Škoda Enyaq au prix comptant: 38 900 francs. Taux d’intérêt annuel effectif: 3,03%, durée 48 mois (10 000 km/an), acompte spécial (20%): 7780 francs.

VW Véhicule utilitaire ID.Buzz à partir de 279 francs

VW Véhicules Utilitaires ID.Buzz au prix comptant: 54 900 francs. Taux d’intérêt annuel effectif: 3,03%, durée 48 mois (10 000 km/an), acompte spécial (20%): 10 980 francs.

CUPRA Born à partir de 249 francs

CUPRA Born au prix comptant: 30 800 francs. Taux d’intérêt annuel effectif: 3,03%, durée 48 mois (10 000 km/an), acompte spécial (20%): 6250 francs.

SEAT Leon hybride rechargeable à partir de 229 francs

SEAT Leon au prix comptant: 27 900 francs. Taux d’intérêt annuel effectif: 3,03%, durée 48 mois (10 000 km/an), acompte spécial (20%): CHF 229 francs.

Un calcul du TCO (Total Cost of Ownership) effectué par le TCS sur la base de différents modèles rechargeables montre en outre que les voitures électriques affichent généralement de meilleurs résultats que les voitures thermiques en matière de coûts d’exploitation à long terme. Une étude de Bloomberg New Energy Finance (BNEF) prévoit qu’en 2027 au plus tard, les voitures électriques seront moins chères que les modèles thermiques correspondants dans toutes les catégories de véhicules. 

Ceci est également dû au fait que les coûts d’entretien des modèles électriques sont plus faibles: d’après les calculs de l’Institut allemand de l’économie automobile (Institut für Automobilwirtschaft, IfA), cette différence est d’environ un tiers. Et pour cause, de nombreux éléments nécessaires aux voitures thermiques ont disparu dans les voitures électriques – du pot d’échappement aux bougies, en passant par la boîte de vitesses, le radiateur, l’embrayage, les filtres à air et à huile. Autant de composants qui doivent être entretenus à intervalles réguliers.

Passer à la voiture électrique à moindre coût grâce aux véhicules d’occasion

Le fait que le marché des occasions électriques soit en forte croissance contribue également à réfuter les idées reçues sur les coûts, comme le confirme Olivier Wittmann, Managing Director de la AMAG Import SA. «Grâce à leurs prix attractifs, les occasions électriques offrent une option intéressante pour faciliter l’accès à la mobilité électrique», explique-t-il à ce sujet. Selon lui, il existe un vaste choix en raison de l’offensive de modèles lancée par de nombreuses marques il y a de cela trois ou quatre ans: «De la nouvelle voiture de l’année aux véhicules en leasing retournés et bien entretenus, il y a de quoi satisfaire tout le monde.» 

Les modèles électriques d’occasion sont en principe en très bon état, car aucun d’entre eux n’est vraiment vieux. Chez AMAG, par exemple, pratiquement aucune voiture électrique n’a plus de quatre ans. De plus, la garantie pour la batterie est généralement de huit ans (ou 160 000 kilomètres). Concrètement, cela signifie que la batterie présente une capacité minimale de 70% pendant cette période, qualité qui est confirmée par un «bilan de santé» de la batterie avant la vente de l’occasion électrique. Mieux encore: la plage moyenne de la capacité de la batterie d’occasion est d’environ 94%.

Sécurité de planification grâce au leasing tout compris

Le leasing all-inclusive est une option très adaptée aux néophytes en matière d’électromobilité. Le fait de payer une mensualité fixe offre une sécurité de planification, et la voiture peut être facilement restituée après la durée convenue. Ce qui laisse la possibilité, non négligeable, de changer ensuite pour un modèle plus récent.

Le passage à l’électromobilité est particulièrement aisé avec la formule LeasingPLUS proposée par AMAG Leasing. Il s’agit d’un pack de prestations de services qui inclut tous les coûts tels que l’entretien, les liquides, les pneus ainsi que l’assurance véhicule et l’assurance mensualités. Les exemples de coûts dans l’encadré montrent ce que cela implique concrètement en matière de coûts pour les voitures électriques de différentes marques!

*Offres visibles sur les voitures disponibles | AMAG Leasing (amag-leasing.ch/fr). Offre valable pour les véhicules électriques des marques Volkswagen, Audi, Škoda, SEAT, CUPRA et VW véhicules utilitaires (occasions >1000km) disponibles immédiatement avec le financement par AMAG Leasing AG. Sont exclus véhicules à combustion et à gaz, divers modèles Audi RS et VW véhicules utilitaires. Uniquement chez les partenaires participants et dans la limite des stocks disponibles. Contrats conclus jusqu'au 31.03.2024 ou jusqu'à nouvel ordre. Valable pour les véhicules importés par AMAG Import AG. L'octroi de crédit est interdit s'il entraîne le surendettement du consommateur. Erreurs et sous réserve de modifications. Les mensualités de leasing ne comprennent pas les prestations de service telles que les frais d'entretien et l’assurance auto casco obligatoire.

Présenté par un partenaire

Cet article a été réalisé par Ringier Brand Studio à la demande d'un client. Les contenus ont été préparés de manière journalistique et répondent aux exigences de qualité de Ringier.

Contact : E-mail à Brand Studio

Cet article a été réalisé par Ringier Brand Studio à la demande d'un client. Les contenus ont été préparés de manière journalistique et répondent aux exigences de qualité de Ringier.

Contact : E-mail à Brand Studio

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la