Vos avoirs sur votre compte: Laura brise un tabou en parlant de son argent(02:15)

Combien avez-vous sur votre compte? Placez-vous vos économies?
Laura brise un tabou en parlant de son argent

Parler d’argent ne se fait pas? Ici, sept personnes parlent ouvertement de leurs finances, de leurs erreurs et de leurs plans d’épargne. C’est une bonne chose, car réfléchir à ses finances permet d’être mieux à même de les gérer.
Publié: 24.10.2023 à 00:01 heures
|
Dernière mise à jour: 23.10.2023 à 12:23 heures
Article rémunéré, présenté par PostFinance

Combien gagnent mes collègues de travail? Combien d’argent la voisine a-t-elle sur son compte? Combien gagne mon partenaire? La réponse est souvent: je ne sais pas. En effet, le thème de l’argent est souvent tabou en Suisse, même dans l’environnement le plus proche. «On n’en parle pas, on en a», dit le bon mot. Et pourtant, gérer l’argent commence lorsqu’on est enfant. D’abord avec une tirelire, puis avec l’argent de poche. Un compte d’épargne est souvent ouvert en parallèle. Le thème de l’argent nous accompagne donc dès le plus jeune âge.

Avec le premier salaire, l’équilibre entre les recettes, les dépenses et l’épargne revêt alors une nouvelle importance. Mais dans quelle mesure la population s’intéresse-t-elle à ses finances et à la manière de placer son argent judicieusement? Dans le pays bancaire qu’est la Suisse, la plupart des personnes mettent de l’argent de côté. Avec un taux d’épargne de plus de 20%, nous sommes même champions dans ce domaine.

Investir selon les besoins

PostFinance propose différentes solutions de placement, adaptées à vos besoins. Soit vous gardez la liberté de prendre vos propres décisions de placement, par exemple dans le cadre du trading électronique ou d’un investissement autonome dans des fonds. Soit vous vous faites conseiller ou vous déléguez vos placements aux expertes et experts de PostFinance. 

PostFinance propose différentes solutions de placement, adaptées à vos besoins. Soit vous gardez la liberté de prendre vos propres décisions de placement, par exemple dans le cadre du trading électronique ou d’un investissement autonome dans des fonds. Soit vous vous faites conseiller ou vous déléguez vos placements aux expertes et experts de PostFinance. 

La définition d’économiser est la suivante: «Ne pas dépenser l’argent, mais le mettre de côté pour un but spécifique.» Mais que ce passe-t-il avec par la suite? Que devient ce patrimoine? Pourquoi économiser? Le micro-trottoir vidéo donne quelques exemples.

Le plus souvent, l’argent est mis de côté pour la prévoyance vieillesse. Selon l’Office fédéral de la statistique, 60% des actifs verse de l’argent dans un 3e pilier. L’argent est également économisé pour les imprévus et, naturellement, pour réaliser le rêve de devenir propriétaire d’un bien immobilier. Mais la plus grande partie de ces réserves reste sur un compte. À peine la moitié des foyers suisses investissent dans des produits de placement. C’est ce que révèle le rapport sur l’investissement de PostFinance et de la Haute école de Lucerne.

«Personnellement, j’investis de l’argent. Pour maintenir sa valeur, mais également le faire fructifier.»Helen (35)

L’argent rapporte aujourd’hui à nouveau des intérêts. Mais l’inflation grignote les économies. Un horizon de placement à long terme permet généralement d’obtenir un meilleur rendement qu’un compte d’épargne, malgré les risques de fluctuation des cours. Nul besoin d’être un professionnel de la finance pour le savoir. Mais il est nécessaire de se pencher sur les produits de placement ou de se faire conseiller.

En effet, le manque d’intérêt pour les thèmes financiers, le manque de connaissances sur les produits de placement et l’erreur répandue de croire qu’il faut obligatoirement disposer d’une grande fortune, empêchent beaucoup de gens d’investir. C’est également ce que montre le rapport sur l’investissement.

«J’ai deux filleuls. L’idéal pour eux serait de mettre de côté un montant fixe chaque mois, même s’il n’est pas élevé.»Dora (72)

Il n’est jamais trop tard pour s’occuper de son avenir financier. Avec un bon plan d’épargne ou de placement. Qui souhaite investir peut déléguer ses affaires, choisir une solution avec conseil de placement ou investir soi-même.

Le choix de la solution et de la stratégie de placement varie selon les personnes et dépend de différents facteurs tels que les connaissances et l’expérience, la capacité de risque et la disposition au risque ainsi que l’horizon de placement.

Des expertes et des experts pour vos questions financières

Vous voulez savoir si vous êtes fait pour investir? Prenez rendez-vous pour un entretien-conseil. En rencontrant nos professionnels de la finance, vous trouverez la solution d’investissement qui vous convient. 

Les conseillères et les conseillers de PostFinance sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions, y compris le soir et le samedi. 

Vous voulez savoir si vous êtes fait pour investir? Prenez rendez-vous pour un entretien-conseil. En rencontrant nos professionnels de la finance, vous trouverez la solution d’investissement qui vous convient. 

Les conseillères et les conseillers de PostFinance sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions, y compris le soir et le samedi. 

Tous ces termes suggèrent que des connaissances approfondies en finances sont nécessaires. Pourtant, nul besoin d’être un professionnel des finances pour investir selon ses envies. Le blog sur les placements de PostFinance fournit de bonnes connaissances de base. Qui préfère échanger directement avec des spécialistes peut s’adresser à des professionnels et, en cas de doute, demander des précisions lors d’un rendez-vous conseil.

Du reste, on peut tout à fait investir avec de petits montants: chez PostFinance, il est possible de placer dans un plan d’épargne en fonds dès 20 francs par mois. Un plan d’épargne en fonds permet d’investir automatiquement et régulièrement sur les marchés financiers, de constituer systématiquement son patrimoine en fonds et de profiter de l’effet de prix moyen. Le montant et la périodicité (deux fois par mois, chaque mois, tous les deux mois ou quatre fois par an) peuvent être définis selon les besoins personnels.

Remarque PostFinance

Les déclarations des participants à notre enquête vidéo ne constituent pas une recommandation ou un conseil pour un placement financier.

Les déclarations des participants à notre enquête vidéo ne constituent pas une recommandation ou un conseil pour un placement financier.

Publicité de PostFinance

Présenté par un partenaire

Cet article a été réalisé par Ringier Brand Studio à la demande d'un client. Les contenus ont été préparés de manière journalistique et répondent aux exigences de qualité de Ringier.

Contact : E-mail à Brand Studio

Cet article a été réalisé par Ringier Brand Studio à la demande d'un client. Les contenus ont été préparés de manière journalistique et répondent aux exigences de qualité de Ringier.

Contact : E-mail à Brand Studio

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la