Saveurs d’Asie
Sandrine Pally et Yuttakan Pongkunsup, reine et roi de la street food thaï

«Flash Food», c'est un tête-à-tête avec la personne derrière une bonne adresse, une fois par semaine, et peut-être jusqu'à la fin des temps. Aujourd'hui, on vous parle des délices de la street food thaïlandaise de chez Soï dans le quartier des Pâquis à Genève.
Publié: 17.07.2022 à 10:59 heures
|
Dernière mise à jour: 12.09.2022 à 10:18 heures
Sandrine Pally et Yuttakan Pongkunsup, que tout le monde appelle Oad
Nouhad Monpays

«Bonjour! Je m’appelle Sandrine et je suis cofondatrice, avec mon mari Yuttakan, que tout le monde appelle Oad, des restaurants Soï Thai Canteen, ouvert en 2017, et Suhaoy à Genève.

Notre spécialité chez Soï, c'est la street food thaïlandaise. Oad est cuisinier de formation, mais il a été formé à la cuisine française et c’est ce qu’il a toujours fait en Thaïlande. Cependant sa grand-mère, qui était pâtissière, lui a transmis le goût de la cuisine de son pays. Aussi chez Soï, nous revisitons les recettes qui ont bercé notre vie à Bangkok, la ville où nous nous sommes rencontrés. Nous avons adoré arpenter ses rues et partir à la découverte de toutes les spécialités culinaires du pays du sourire.

Notre plat phare, c'est la saucisse de Chiang Mai, appelée Say Ua. Faite maison, elle est simplement grillée sur un grill «pierre de lave», qui imite le cuisson au charbon de bois. Elle est ensuite servie en morceaux et servie avec des bâtonnets de carottes et de concombres et une sauce, pour adoucir un peu le goût épicé en bouche. Notre autre plat signature, c'est le porc mariné au rhum thaï, le kho moo yang. Il est coupé en fines tranches et accompagné de la sauce traditionnelle pimentée Jim Jaew, qui est utilisée avec toutes les grillades en Thaïlande. Cette sauce est faite à base de pâte de tamarin de sucre de palme et de citron vert.

Ce qui nous différencie des autres restaurants thailandais, c’est ce côté street food et moderne; ici pas de pad thaï ou de curry, sauf parfois pour les plats du jour. Mais surtout, outre le goût de notre cuisine, nous mettons un point d’honneur à utiliser de très bons produits et locaux quand c’est possible. Notre bœuf est toujours suisse, et le poulet vient de Genève.

Ce que nous voulons, c’est faire voyager les clients grâce à une cuisine authentique. Ce qui fait le goût de la cuisine thaï, c’est la qualité des sauces, nous sommes donc hyper généreux en herbes pour valoriser ces goûts si typiques. Cela étant, nous veillons bien sûr à l’équilibre fondamental des cinq saveurs de la cuisine thaï que sont le piquant, le sucré, l’aigre, le salé, et l’amer. Tout cela crée une cuisine contrastée et goûteuse que nous avons réussi à retranscrire, enfin j’espère!

Notre but? Faire voyager nos clients sur les trottoirs de Bangkok! Et, pas uniquement grâce à notre cuisine, mais aussi le service bienveillant et sympathique et notre déco pour laquelle nous avons apporté beaucoup de soin pour avoir une véritable sensation d'ailleurs. Quand les gens nous disent que notre cuisine les a transportés en Thaïlande le temps d’un repas, c’est vraiment notre plus belle récompense.»

Publicité


Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la