Nouvelle ligne du GoldenPass
Ce train traverse la Suisse, et on y mange trop bien

De la Riviera vaudoise aux sommets des Alpes bernoises, il y a désormais un train. Et à bord du GoldenPass Express, les papilles vont s’agiter grâce à une offre gastronomique célébrant les terroirs des régions traversées.
Publié: 02.12.2022 à 11:57 heures
La ligne relie Montreux (VD) et les Alpes bernoises
Élodie Maître-Arnaud

C’est un vieux rêve qui se réalise. Cent-vingt ans après l’inauguration du premier tronçon de voie ferrée de la GoldenPass Line, les palmiers des rives du Léman se rapprochent du glacier de la Jungfrau, grâce à la nouvelle ligne directe entre Montreux et Interlaken, qui entrera en service le 11 décembre. Et pour s’inscrire dans la légende des trains touristiques suisses, le GoldenPass Express, exploité par la compagnie du chemin de fer Montreux Oberland Bernois (MOB), a mis le paquet.

Sur le plan technologique d’abord. Le système de bogies à écartement variable équipant les wagons est en effet une première mondiale. Pour faire simple, il permet au train de passer d’une voie métrique (1 m d’écartement des rails entre Montreux et Zweisimmen) à une voie standard (1,435 m d’écartement entre Zweisimmen et Interlaken) en quelques secondes, et de façon quasi imperceptible à bord.

Le confort ensuite. Si toutes les voitures sont panoramiques, celles de la classe Prestige enveloppent les passagers dans des sièges chauffants, orientables et surélevés à hauteur des vitres, ce qui permet de plonger dans le paysage pendant les trois heures et quart de voyage – pour autant que l’on ne s’y assoupisse pas, tant ils sont confortables! Un cadre unique pour apprécier aussi la belle offre culinaire qui sera progressivement proposée à bord..

150 francs environ en 1re classe

«Nous avions à cœur de mettre en avant des produits suisses, provenant presque exclusivement des régions traversées par le train», souligne Georges Oberson, le directeur du MOB. Fromages de Rossinière, salaisons de Gstaad, crème double de la Gruyère ou encore caviar de Frutigen seront ainsi à la carte dès cet hiver. Un menu complet (entrée, plat, fromage et dessert), servi à la place à midi et le soir, sera proposé à partir du mois de juin 2023 dans les voitures de 1re classe et classe Prestige, pour un montant à confirmer entre 60 et 80 par personne, hors boissons. En ajoutant le prix d’un billet en demi-tarif pour l’entier du parcours, on pourra ainsi s’offrir le plaisir d’un voyage gourmand sans débourser plus de 150 francs. Dans les voitures de seconde classe, de jolis encas seront disponibles toute la journée – planchettes du terroir ou planchettes végétariennes, par exemple.

Les journalistes faisant parfois un métier difficile, on a pu embarquer en avant-première dans le GoldenPass Express, pour une expérience gastro-touristique franchement sympathique. On a testé les trois classes, toutes confortables et spacieuses, et on a en pris plein la vue. Et que dire du menu gastronomique préparé en exclusivité pour l’occasion par Stéphane Décotterd? Un moment formidable célébrant les richesses des terroirs traversés, que d’autres heureux passagers pourront vivre à leur tour, à l’occasion des repas que le chef étoilé concoctera ponctuellement – et sur réservation – dans ce train.

Les vins de Lavaux prennent le train

Côté boisson, ce sont les vins de la maison Testuz qui seront servis à bord (seule entorse à cette exclusivité vaudoise: du champagne, pour les irréductibles). Daniel Dufaux, le directeur, a sauté sans hésiter sur cette occasion pour le vignoble de Lavaux de partir à la conquête de la Suisse alémanique… en train. Symbole de cette association du rail et de la vigne, Le Coup de l’Étrier de la maison habille de bleu la locomotive qui circulera une fois par jour entre Montreux et Zweisimmen.

Publicité

Des dégustations de vieux millésimes de chasselas – oui, oui, on a pu goûter une Arbalète Dézaley Grand cru de 1994, aux surprenantes notes de fruits confits – seront également organisées, sur réservation.

Un train fabuleux, des paysages sublimes, des rendez-vous gourmands, il ne faudra surtout pas manquer ces expériences ferroviaires et gastronomiques!

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la