Flachau tire aussi la prise
Le slalom de Zagreb est finalement annulé

Le Valaisan Ramon Zenhäusern pointait au 2e rang de la première manche du slalom croate. La course a finalement été annulée après une quinzaine de coureurs et plus d'une heure de tergiversation.
Publié: 06.01.2022 à 14:26 heures
|
Dernière mise à jour: 06.01.2022 à 15:06 heures
Dossard numéro trois, Ramon Zenhäusern a su profiter d'un parcours en relativement bon état.

Le jury a – enfin – pris la décision logique et attendue de mettre un terme à cette mascarade, «dans l’intérêt de la sécurité et du fair-play», a indiqué la FIS vers 14 heures jeudi. Il n’empêche qu’on se demande bien pourquoi il a fallu si longtemps pour se rendre à l’évidence.

La course avait déjà été annulée mercredi. Malgré un léger refroidissement sur la capitale croate, il fallait faire preuve d’un optimisme béat pour penser que le slalom pourrait se dérouler dans des conditions normales même pas 24 heures plus tard.

Pas de slalom dames nocturne à Flachau mardi

Il n'y aura pas de slalom dames nocturne mardi à Flachau. En raison du haut nombre de cas de Covid-19 dans la station autrichienne, le Land de Salzbourg s'est prononcé contre la tenue de l'épreuve Coupe du monde, a indiqué la Fédération autrichienne.

Un nouveau site est recherché pour remplacer ce slalom. Les autres épreuves prévues dans la région - la descente et le super-G de Zauchensee (15 et ski16 janvier) - ne sont a priori pas menacées.

Il n'y aura pas de slalom dames nocturne mardi à Flachau. En raison du haut nombre de cas de Covid-19 dans la station autrichienne, le Land de Salzbourg s'est prononcé contre la tenue de l'épreuve Coupe du monde, a indiqué la Fédération autrichienne.

Un nouveau site est recherché pour remplacer ce slalom. Les autres épreuves prévues dans la région - la descente et le super-G de Zauchensee (15 et ski16 janvier) - ne sont a priori pas menacées.

plus

Le Norvégien Sebastian Foss-Solevaag, parti avec le dossard no 1, avait signé le meilleur temps en 55''26. Il devançait le Valaisan Ramon Zenhäusern (dossard 3) de 0''49. Deux autres Suisses figuraient dans le top 10, Loïc Meillard (7e à 1''83) et Daniel Yule (8e à 2''10). Seuls trois skieurs étaient restés dans la même seconde que le leader, à savoir Zenhäusern, le Français Clément Noel (dossard 7/à 0''58) et l’Italien Alex Vinatzer (dossard 8/à 0''87).

La course a été interrompue à de multiples reprises à partir du dossard 14, la piste, très molle, se dégradant trop. Le signe de Luca Aerni (dossard 17), qui s’est frappé la tempe de manière très expressive après avoir concédé 3''22, en disait long sur la colère et la frustration des skieurs, lancés à l’aventure dans des conditions ridicules et indignes d’une épreuve de Coupe du monde.

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la