Victoire de Dominik Paris
Deux Suisses sur le podium à Bormio!

Marco Odermatt et Niels Hintermann sont montés sur la boîte lors de la descente de Bormio. Les deux Suisses terminent respectivement deuxième et troisième derrière l'intouchable Dominik Paris. L'Italien l'emporte pour la sixième fois sur ses terres.
Publié: 28.12.2021 à 12:44 heures
|
Dernière mise à jour: 28.12.2021 à 12:58 heures
Marco Odermatt termine deuxième de la descente de Bormio.

Quatrième à Lake Louise en descente fin novembre, Marco Odermatt a confirmé mardi l'excellente impression laissée la veille à l'entraînement sur l'exigeante Stelvio. Porteur du dossard no 8, le leader du classement général de la Coupe du monde a pris les commandes en devançant de 0''88 Aleksander Aamodt Kilde).

Mais sa joie fut de courte durée. Neuvième à s'élancer, le maître des lieux Dominik Paris a en effet réalisé une nouvelle démonstration à Bormio. L'Italien de 32 ans s'offre ainsi son 20e succès en Coupe du monde, le septième au total sur une piste où il avait également remporté un super-G en 2018.

Hintermann confirme

Vainqueur en 2011, Didier Défago demeure donc le seul Suisse à s'être imposé en Coupe du monde de descente à Bormio. Mais la journée fut tout de même réussie pour Swiss-Ski, qui a placé un deuxième coureur sur la «boîte»: vainqueur de l'entraînement de lundi, Niels Hintermann a en effet accroché la 3e place.

Le Zurichois a concédé 0''80 au vainqueur, réussissant comme Marco Odermatt une excellente fin de parcours. Troisième à Val Gardena dix jours plus tôt, le surprenant vainqueur du combiné de Wengen en 2017 s'offre ainsi son deuxième podium consécutif dans la discipline, son troisième au total à ce niveau.

Fin de série pour Feuz

Toujours en quête d'un premier succès à Bormio, Beat Feuz a en revanche connu une rare élimination après avoir commis une faute sur le ski intérieur à mi-course. Le quadruple détenteur du Globe de la discipline accuse ainsi 62 longueurs de retard sur le nouveau leader du classement de la spécialité, Dominik Paris.

Troisième à Lake Louise et à Beaver Creek, 5e à Val Gardena, Beat Feuz n'avait plus connu l'élimination en descente depuis le mois de janvier 2017, à Kitzbühel! L'Emmentalois de 34 ans avait en outre terminé dans le top 10 lors des 36 dernières descentes de Coupe du monde, une série entamée à Lake Louise à l'automne 2017.

Publicité

(ATS)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la