Une trop longue liste
Déjà 27 stars du ski se sont gravement blessées cet hiver

D'innombrables chutes et blessures marquent cet hiver de ski. Qui a été gravement touché et qui a eu de la chance dans son malheur? Blick vous livre la liste complète. Et elle est bien trop longue.
Publié: 30.01.2024 à 13:45 heures
|
Dernière mise à jour: 30.01.2024 à 13:48 heures
Ramona Bieri

Maria Therese Tviberg

En février dernier, Maria Therese Tviberg (29 ans) a été couronnée championne du monde de ski parallèle. Neuf mois plus tard, la Norvégienne se retrouve à l'hôpital. Le 25 novembre, elle chute lors du slalom géant de Killington (Etats-Unis) et reste allongée dans la neige avec des douleurs au genou gauche. Les conséquences sont là: Sa saison est terminée avant même d'avoir vraiment commencé. Tviberg subit un dommage total au genou. Deux fractures - une au genou et une au tibia -, deux grosses contusions osseuses et un arrachement de la racine du ménisque sont constatés lors d'examens effectués dans son pays.

Broderick Thompson

Le 29 novembre, lors du deuxième entraînement de la descente de Beaver Creek (USA), qui a été annulée par la suite, Broderick Thompson (29 ans) est touché. Le Canadien décolle si violemment lors de la compression après le saut Golden Eagle qu'il chute d'environ trois mètres. Le diagnostic: fractures de plusieurs côtes et vertèbres ainsi que des omoplates. En raison d'une suspicion de caillot de sang dans le cerveau, il est placé temporairement dans un coma artificiel. La date de son retour sur les pistes de ski n'est pas encore connue.

Inni Holm Wembstad

Inni Holm Wembstad (23 ans) et Saint-Moritz - ce n'est pas l'amour. En décembre 2022, elle se distend les ligaments croisés sur la Corviglia et ne peut plus participer à aucune course dans les mois qui suivent. Un an plus tard, elle fait son retour au même endroit. Mais uniquement à l'entraînement. Lors de celui-ci, elle chute le 7 décembre et pleure des larmes amères à l'arrivée. Diagnostic: déchirure des ligaments croisés. La saison est terminée.

Karoline Pichler

Le même jour que Wembstad, Karoline Pichler (29 ans) est également touchée. A l'entraînement, l'Italienne ressent une douleur brûlante au genou à la réception d'un saut, mais continue malgré tout. Par mesure de précaution, elle se rend ensuite chez le médecin. C'est là que les conséquences amères sont découvertes. Une déchirure du ménisque interne et de l'anse de panier du genou gauche est diagnostiquée. Sa saison est terminée.

Elena Curtoni

«Début de saison en fanfare», c'est ainsi qu'Elena Curtoni (32 ans) qualifie ce qui lui arrive à Saint-Moritz. Le 8 décembre, elle fait une chute spectaculaire en super-G - et se relève ensuite pour franchir elle-même la ligne d'arrivée. Mais elle ne s'en sort pas aussi bien que prévu. Elle souffre d'une fracture du sacrum et d'une blessure au muscle de la cuisse. Sa saison n'est pas encore terminée, mais elle doit faire une pause de quelques semaines. Et se réjouit fin janvier d'être à nouveau sur les skis pour la première fois.

Nina Ortlieb

Avant même d'avoir disputé sa première course, la saison de Nina Ortlieb (27 ans) est terminée. L'Autrichienne chute lors de l'échauffement du super-G de Saint-Moritz le 8 décembre et se blesse gravement. Elle souffre d'une fracture du tibia et du péroné.

Publicité

Elisabeth Reisinger

Un jour après sa compatriote Ortlieb, Elisabeth Reisinger (27 ans) chute lourdement lors de la descente de St-Moritz. Elle se déchire le ligament croisé, sa saison est terminée. Mais le diagnostic ne s'arrête pas là. «Lors de l'opération, il s'est avéré que les deux ménisques étaient également blessés et qu'une partie de la tête du tibia était cassée», explique-t-elle à la Krone. Les conséquences sont là: Une deuxième intervention est nécessaire.

Wendy Holdener

Le 12 décembre, Swiss-Ski annonce que Wendy Holdener (30 ans) s'est fracturée la cheville gauche. Cela s'est produit la veille lors d'une chute à l'entraînement de slalom. «J'ai croisé les skis lors d'un changement et j'ai volé tout droit dans le filet», raconte-t-elle à la mi-janvier. Lors de l'impact, la fixation ne se détache pas, son pied gauche est tordu et elle doit subir une opération. Reste à savoir si elle pourra éventuellement revenir en Coupe du monde lors du sprint final de la saison.

Laurence St-Germain

Mi-décembre, la championne du monde de slalom Laurence St-Germain (29 ans) donne de ses nouvelles sur Instagram. Elle s'est pas mal dépensée à l'entraînement et «comme ma cheville a été un peu touchée, je dois porter un autre type de bottes pendant un certain temps». Le point positif: pour la première fois depuis sept ans, elle peut passer Noël avec sa famille. Entre-temps, la Canadienne a de nouveau participé à une course.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Stefanie Fleckenstein

Le 16 décembre, lors de la descente de Val-d'Isère (Fr), Stefanie Fleckenstein (26 ans) est victime d'une petite entaille peu avant l'arrivée. Elle perd l'équilibre, s'écrase sur la piste dure comme du bois et glisse sur la ligne d'arrivée. La Canadienne hurle de douleur et reçoit plus tard un diagnostic brutal. «Je me suis déboîté le genou, j'ai subi plusieurs fractures au tibia et j'ai peut-être aussi endommagé mes ligaments», écrit-elle sur Instagram. Cela signifie la fin de la saison pour elle.

Publicité

Samuel DuPratt

«J'ai laissé mon ligament croisé à Bormio. C'est difficile à avaler», écrit Samuel DuPratt (30 ans) début janvier sur Instagram à propos de sa fin de saison. L'Américain s'est déchiré le ligament croisé lors de sa chute en descente le 28 décembre.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Marco Schwarz

Dans la même course que DuPratt, le skieur autrichien Marco Schwarz (28 ans) fait une violente chute. Il atterrit dans les filets de sécurité et est évacué par hélicoptère. Son diagnostic: déchirure du ligament croisé, déchirure du ménisque interne ainsi qu'une légère lésion du cartilage du genou droit. Près d'un mois plus tard, Schwarz parle pour la première fois publiquement de sa blessure. Des «circonstances malheureuses» l'ont mené à cette situation, il doit maintenant «rester patient» sur le chemin du retour. Le duel avec Marco Odermatt (26 ans) pour le classement général de la Coupe du monde aura lieu au plus tôt la saison prochaine.

Christof Innerhofer

Lors du Super-G de Bormio (Italie), Christof Innerhofer (39 ans) a coupé le souffle de son public. Le 29 décembre, l'ancien champion italien doit être hélitreuillé. Après une erreur, il survole la piste dure comme du bois, percute l'une des portes tracées et reste un moment immobile. Innerhofer a du sang sur le visage et se tient la jambe. Les craintes d'une grave blessure au genou ne se confirment pas. Innerhofer s'en sort avec une profonde coupure au mollet et des égratignures au visage. Onze jours plus tard, il est déjà de retour au départ à Wengen.

Mathieu Faivre

Mathieu Faivre (32 ans) débute la nouvelle année par une séance d'entraînement fatale. Le 2 janvier, il se fracture la clavicule. Le Français doit être opéré et ne participera plus à aucune course cet hiver.

Publicité
Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Marco Kohler

Le 11 janvier, la saison de Marco Kohler (26 ans) se termine. Lors de la descente raccourcie du Lauberhorn, il chute dans le Haneggschuss. Il s'ensuit une déchirure du ligament croisé antérieur, une lésion du ménisque interne et externe, ainsi qu'une élongation du ligament interne.

Alexis Pinturault

Les montagnes russes des émotions pour Alexis Pinturault (32 ans) début janvier. Le 6, il devient papa pour la première fois, cinq jours plus tard, il obtient son meilleur résultat en descente au Lauberhorn en terminant neuvième et le 12, il chute et se blesse gravement. Le Français passe le Silberhornsprung en reculant, est compressé à l'atterrissage et fait ensuite un très mauvais tonneau. Il se casse la main gauche et se déchire le ligament croisé antérieur. Au lieu de continuer à voyager de course en course, il passe du temps à la maison avec sa fille, le «meilleur antidouleur», selon Pinturault.

Aleksander Aamodt Kilde

«Je n'ai jamais ressenti une telle douleur auparavant», déclare Aleksander Aamodt Kilde (32 ans) à propos de sa chute lors de la descente du Lauberhorn le 13 janvier. Le Norvégien est la troisième victime de la traditionnelle course de l'Oberland bernois. Dans le S d'arrivée, il chute et s'envole dans les filets de sécurité. Il s'y emmêle et s'entaille le bas de la jambe avec les carres de ses skis. «La coupure est profonde, presque jusqu'à l'os», explique Kilde. Il se déboîte également l'épaule. «Pour l'instant, j'ai mis de côté l'idée d'un retour rapide», dit-il au vu de ses blessures.

Rémi Cuche

Rémi Cuche (23 ans), le neveu du sextuple vainqueur de la Streif (cinq fois en descente, une fois en super-G) Didier Cuche (49 ans), est convoqué pour la première fois par Swiss-Ski pour le week-end de Coupe du monde à Kitzbühel (Autriche). Il ne prendra pas le départ de la course. Lors du deuxième entraînement, Cuche reçoit un violent coup au genou. Il parvient certes à éviter une chute, mais il n'est pas question de poursuivre la course. Son diagnostic est amer: déchirure partielle du ligament croisé antérieur du genou gauche et fin de saison.

Publicité
Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Barnabas Szollos

Toujours lors du deuxième entraînement de Kitzbühel, le 17 janvier, Barnabas Szollos (25 ans) fait une violente chute. Lors du choc violent après la Mausefalle, il perd son casque et est ensuite brièvement inconscient. L'Israélien souffre de fractures au visage et d'une légère commotion cérébrale, il doit être opéré. «Ce n'est pas sans raison que la Streif est considérée comme la course la plus dangereuse du monde», écrit-il sur Instagram en remerciant l'airbag et le casque qui lui ont «sauvé la vie».

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Petra Vlhova

Lors de sa course à domicile à Jasna, Petra Vlhova (28 ans) visait sa quatrième victoire de la saison. Au lieu de cela, la Slovaque se retrouve le 20 janvier dans la luge de sauvetage. Après 16 secondes, elle glisse en slalom géant et atterrit dans les filets de sécurité. Elle se déchire le ligament croisé du genou droit et sa saison est terminée. Vlhova s'est ensuite rendue en Suisse pour des examens plus approfondis. C'est là qu'il a été décidé qu'elle subirait une opération.

Nicole Hosp

En 2015, Nicole Hosp (40 ans) a mis un terme à sa carrière de skieuse. Elle continue néanmoins à évoluer en Coupe du monde: en tant que cameraman et experte TV pour ORF. Cette activité lui sera fatale le 20 janvier. L'Autrichienne fait une violente chute sur le parcours du slalom géant de Jasna et se blesse au genou. Le ménisque est touché. Au lieu de commenter la course, Hosp est transportée à l'hôpital et opérée.

Adam Zampa

Le week-end de Jasna fait une troisième victime. Le spécialiste du slalom géant Adam Zampa (33 ans) s'engage sur la piste en tant qu'ouvreur et chute. Le Slovaque se déchire le ligament latéral du genou gauche et souffre en outre d'une légère blessure au cartilage et de contusions. «Je crois que, comme après chaque blessure que j'ai eue jusqu'à présent, je reviendrai encore plus fort pour skier», déclare-t-il sur Instagram en se projetant déjà dans la saison à venir.

Publicité
Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Mikaela Shiffrin

Le 26 janvier, 13 jours après son ami Aleksander Aamodt Kilde, Mikaela Shiffrin (28 ans) atterrit dans les filets de sécurité de Cortina (Italie). Après 17 secondes, à l'atterrissage d'un saut, l'Américaine est déstabilisée et chute violemment. Elle reste allongée pendant ce qui semble être une éternité avant de se relever et de s'éloigner en boitant. Ses bâtons de ski sont rapidement transformés en béquilles, elle ne met pas de poids sur sa jambe gauche. Peu après, le premier avertissement est levé: ses ligaments croisés n'ont pas été touchés. Le soir, la leader du classement général de la Coupe du monde donne de ses nouvelles sur Instagram: «J'en prends jour après jour. Je suis très reconnaissante que cela n'ait pas empiré, mais j'ai pas mal de douleurs en ce moment». Contrairement à de nombreuses concurrentes, sa saison n'est pas encore terminée. La seule question est de savoir quand elle reviendra en Coupe du monde.

Michelle Gisin

Comme Shiffrin, Michelle Gisin (30 ans) se fait une belle frayeur lors de la première descente de Cortina. Au même endroit, elle s'envole dans les filets de sécurité. Mais Gisin donne immédiatement l'alerte d'un signe de la main - et a de la chance dans son malheur. Elle ne souffre «que» d'une contusion du bord de la chaussure - un hématome douloureux sur la jambe près du bord supérieur de la chaussure de ski. «L'impact dans les filets était très fort en raison de la vitesse élevée et j'ai eu beaucoup de chance que tous les systèmes de protection aient très bien fonctionné», a déclaré Gisin, citée par Swiss-Ski. On verra maintenant de semaine en semaine quand elle participera à la prochaine course.

Corinne Suter

Ses cris résonnent sur la Tofana à Cortina. Corinne Suter (29 ans) reçoit un coup au genou lors de la première descente du 26 janvier et interrompt immédiatement sa course. C'est tout de suite clair: il y a quelque chose de cassé. Le soir, le diagnostic est cruel: déchirure des ligaments croisés et fin de saison.

Joana Hählen

Ce sont vingt-quatre heures amères pour Swiss-Ski à Cortina. Un jour après Suter, l'histoire se répète. Joana Hählen (32 ans) interrompt sa course sous la douleur et le diagnostic tombe peu après. Elle aussi se déchire le ligament croisé sur la Tofana et ne participera plus à aucune course pour le moment.

Publicité

Valérie Grenier

Le Super-G, troisième course de Cortina, ne se déroule pas non plus sans une violente chute. Valérie Grenier (27 ans) a enfourché peu avant l'arrivée et a été violemment éjectée de la piste. Dans un premier temps, la Fédération canadienne de ski annonce qu'elle s'est blessée à l'épaule. Un jour plus tard, c'est le choc pour Grenier. Elle s'est non seulement fracturée l'humérus, mais s'est également déchirée le ligament croisé et s'est déchiré le ligament interne. Sa saison s'achève ainsi brutalement.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la