Trois disciplines, trois podiums
Loïc Meillard a fait une Marcel Hirscher

Samedi, Adelboden n'avait d'yeux que pour Marco Odermatt, son nouveau roi. Mais Loïc Meillard est également monté sur le podium dans l'Oberland. Le Valaisan a établi une marque impressionnante.
Publié: 08.01.2023 à 08:59 heures
Loïc Meillard a toutes les raisons de sourire à Adelboden.
Marcel W. Perren

Cette décision serait-elle un flop? C'est la question que se sont posée certains entraîneurs de Swiss-Ski après le passage de Loïc Meillard du groupe des géantistes à celui des slalomeurs.

Le Neuchâtelois d'Hérémence n'a pas obtenu de très bons résultats lors des cinq premières courses de la saison. Après la tournée en Amérique du Nord, le skieur de 26 ans semblait complètement désespéré. Mais depuis qu'il a décroché la troisième place au slalom de Val-d'Isère, deux semaines avant Noël, Loïc Meillard est vraiment sur la bonne voie dans ses deux autres disciplines.

«Contrairement à Odermatt, je manque de confiance»

Car il s'est à nouveau classé troisième lors du super-G de Bormio entre Noël et Nouvel An. Avant de commencer l'année avec un nouveau podium lors du géant d'Adelboden donc. Depuis Marcel Hirscher (saison 2015-16), Loïc Meillard est le premier coureur à être monté sur le podium en géant, en slalom et en super-G au cours du même hiver.

En géant, le technicien n'est toutefois toujours pas là où il aimerait être. «J'ai perdu 1,66 seconde sur Marco dans cette course parce que, contrairement à lui, je n'ai pas la confiance nécessaire pour aller à fond dans cette discipline. Je dois encore travailler sur ce point.»

Avant le prochain géant, Loïc Meillard va pourtant viser un nouveau podium ce dimanche lors du slalom dans l'Oberland. C'est pour cela qu'il a fait preuve d'une grande retenue lors de la fête qui a suivi son succès samedi. «Bien sûr, je vais boire un verre de vin pour fêter la victoire d'Odi et ma place sur le podium. Mais ensuite, je vais vite disparaître dans ma chambre pour pouvoir faire le plein d'énergie nécessaire pour ce slalom.»

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la