Première décision ce week-end?
Voici les différentes batailles pour les globes de cristal

Deux grands et huit petits globes de cristal sont attribués en Coupe du monde de ski. Pour certains, la compétition sera passionnante. Pour d'autres, le résultat est déjà connu... ou presque.
Publié: 15.02.2024 à 20:23 heures
1/10
Marco Odermatt est sur le point de remporter son troisième triomphe au classement général de la Coupe du monde.
RMS_Portrait_AUTOR_1195.jpg
Ramona Bieri

La saison de ski alpin entre dans sa phase décisive. Aucun globe n'a encore été attribuée. Quand la première décision définitive sera-t-elle prise? Ce week-end déjà? Voici comment se présente la situation de départ dans la lutte pour les différents classements avant le dernier tiers de la saison.

Coupe du monde générale

Chez les femmes, le suspense est à son comble. Lara Gut-Behrami et Mikaela Shiffrin se battent en duel pour le grand globe. Grâce à sa victoire dans le slalom géant de Soldeu, la Suissesse a cinq points d'avance sur Shiffrin à 13 courses (neuf de vitesse, quatre de technique) de la fin. L'Américaine n'a plus participé à aucune course depuis sa chute à Cortina d'Ampezzo, et elle fait également l'impasse sur les trois épreuves de vitesse de Crans-Montana. Comme on ne sait pas quand elle reviendra, l'avantage est actuellement du côté de Gut-Behrami.

Chez les hommes, la décision est déjà prise. Avec 13 courses à disputer (quatre en vitesse, neuf en technique), Marco Odermatt a 822 points de plus que son premier poursuivant, Cyprien Sarrazin – impossible pour le spécialiste de vitesse de rattraper son retard avec deux descentes et un super-G à disputer, même s'il a déjà pris le départ du géant cette saison (deux courses, zéro point).

Manuel Feller, troisième, a 837 points de retard. Pour ce spécialiste de la technique, il reste encore huit courses et donc 800 points au maximum – il ne peut plus être dangereux pour Odermatt. Tous les autres sont à 992 points ou plus. Le triomphe d'Odermatt au classement général de la Coupe du monde sera bientôt acté.

Super-G

C'est pile la moitié de la saison pour le super-G chez les femmes. Les skieuses ont participé à cinq des dix courses prévues. La pole position est occupée par Gut-Behrami. Toutefois, elle n'a que dix points d'avance sur Cornelia Hütter. Comme il reste beaucoup de courses à disputer, tout est encore possible. Même Michelle Gisin, dixième avec 203 points de retard, peut théoriquement encore s'assurer le globe.

Chez les hommes, Odermatt est sur le point de défendre son titre. À deux courses de la fin, son avance sur Vincent Kriechmayr est de 121 points. Cela signifie que si Odermatt se classe devant l'Autrichien dimanche à Kvitfjell, il remportera le globe. Si Kriechmayr gagne, Odermatt devra terminer deuxième pour l'empocher avant la finale de la Coupe du monde.

Publicité

Descente

Sofia Goggia aurait pu être la meilleure descendeuse pour la quatrième fois consécutive. Mais l'Italienne a chuté à l'entraînement et s'est cassé la jambe. Sa saison est terminée prématurément, les quatre descentes restantes se dérouleront donc sans elle. Actuellement, elle est encore en tête du classement avec 89 points d'avance sur Stephanie Venier. Elle pourrait être la première Autrichienne à remporter ce globe depuis Nicole Schmidhofer en 2019. 52 points derrière elle, Gut-Behrami est en embuscade. Reste à savoir qui sera en tête à la fin. Les deux descentes de Crans-Montana pourraient apporter une bonne partie de la réponse.

Il ne reste plus que deux descentes à disputer chez les hommes. Odermatt a six points d'avance sur Sarrazin et peut théoriquement faire la décision lors de la prochaine course. Mais seulement s'il obtient nettement plus de points que le Français et augmente ainsi son avance à plus de 100 points.

Slalom géant

Comme la saison dernière, Gut-Behrami s'emparera très probablement du globe de slalom géant. Avant les deux dernières courses, elle compte 135 points d'avance sur sa seule concurrente restante, Federica Brignone. Si elle se classe devant l'Italienne lors du prochain slalom géant, le globe ne pourra plus lui échapper.

Avec neuf victoires consécutives, Odermatt est intouchable en slalom géant. Son avance sur le deuxième Filip Zubcic est de 286 points. Il est difficile d'imaginer que, dans sa forme actuelle, il puisse encore la céder lors des cinq dernières courses. Tout laisse à penser qu'il s'emparera du globe avant la fin et pour la troisième fois consécutive. 

Publicité

Slalom

Chez les femmes, Petra Vlhova occupe la deuxième place. Après sa déchirure des ligaments croisés, elle n'augmentera pas davantage son capital de points. Shiffrin est en tête. Seule Lena Dürr peut encore la menacer dans les deux courses restantes. L'Allemande doit toutefois rattraper 188 points, ce qui n'est possible qu'avec deux victoires. Et si Shiffrin obtient au maximum onze points. Le globe est donc quasiment attribué à l'Américaine, même si l'on ne sait pas encore si elle disputera les deux slaloms restants.

Manuel Feller a remporté trois slaloms cette saison et aborde le sprint final en tête du classement de la discipline. Son avance sur Linus Strasser est de 164 points, le troisième Daniel Yule est à 205 points. Comme il reste encore quatre courses, le Valaisan a lui aussi des chances théoriques de remporter le globe.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la