Le «grand frère» d'Odermatt
L'horticulteur Schmidiger de retour en Coupe du monde de ski

Il y a deux ans, Reto Schmidiger était au bord du gouffre sportif. Après s'être partiellement reconverti comme horticulteur, le skieur de Suisse centrale fait aujourd'hui son retour dans le circuit de la Coupe du monde.
Publié: 22.12.2023 à 10:31 heures
1/7
Marco Odermatt (au milieu) et Reto Schmidiger (à droite) ont grandi comme des frères dans le canton de Nidwald grâce aux liens d'amitié qui unissent leurs parents. À gauche sur la photo, l'ancienne «Chindermeitli» d'Odermatt, Andrea Ellenberger, spécialiste de slalom géant, a également réussi à faire le saut en Coupe du monde.
RMS_Portrait_AUTOR_1182.JPG
Marcel W. Perren

Au printemps 2022, après de nombreuses blessures et trop peu de points en Coupe du monde, Reto Schmidiger est rayé du cadre de Swiss-Ski par son entraîneur en chef Tom Stauffer. Et tout cela juste avant son 30e anniversaire.

Dans une situation comparable, la plupart des autres athlètes auraient annoncé leur retraite. Mais le spécialiste de slalom de Nidwald (quatre classements dans le top 10 en Coupe du monde) décide tout de même de continuer à se battre pour son propre compte. «Pour moi, il a été rapidement clair que mon histoire sportive n'était pas encore terminée. Heureusement, mes partenaires de longue date l'ont également compris. Ainsi, mon sponsor individuel, mes équipementiers et le canton de Nidwald m'ont rapidement assuré de leur soutien.»

100'000 francs par saison

Cependant, Schmidiger ne peut pas couvrir la totalité des coûts avec l'argent des sponsors. «La saison dernière m'a coûté environ 100'000 francs. C'est pourquoi j'ai également dû puiser dans mes propres économies.»

Pour renflouer son compte, le sportif d'Hergiswil exerce un autre travail lorsqu'il ne s'entraîne pas. En effet, l'ancien champion du monde junior travaille à 60% dans l'entreprise d'horticulture d'Elias Zumbühl en été. Pas seulement pour l'argent, comme il le dit. «L'activité horticole est aussi pour moi un excellent entraînement. Quand tu pellettes et pousses la cardeuse du petit matin jusqu'au soir par des températures élevées, c'est le complément idéal à l'entraînement classique de force et d'endurance d'un skieur.»

Grave erreur lors de l'affûtage des carres

Schmidiger doit cependant aussi s'adonner à des activités manuelles pendant la saison de ski. Depuis son éviction du cadre de Swiss-Ski, il continue certes de recevoir le matériel de Nordica, mais il doit maintenant préparer lui-même ses skis. «De ce fait, je sais maintenant exactement pourquoi les hommes de service doués sont si demandés dans le cirque balnc», soupire Schmidiger, qui avoue «avoir trop affûté les carres de mes skis le week-end dernier avant le slalom de Coupe d'Europe à Val di Fassa, en Italie».

C'est pour cette raison que celui qui, dans sa jeunesse, voyait Marco Odermatt (26 ans) comme un petit frère a été éliminé lors de la deuxième manche. Mais deux jours plus tard, à Obereggen, Schmidiger a été récompensé pour la première fois de ses gigantesques efforts puisqu'il a triomphé en slalom de Coupe d'Europe dans le Tyrol du Sud. Quelques heures plus tard, le Nidwaldien a reçu une convocation pour le slalom de Coupe du monde de Madonna di Campiglio. «Le fait que, bientôt deux ans après mon éviction de Swiss-Ski, je me sois tout de même battu pour obtenir ma place pour un départ en Coupe du monde est une grande satisfaction pour moi.»

Publicité

Inspiré par Ginnis et Strolz

À Madonna di Campiglio, il y aura également au départ un Autrichien et un Grec qui ont particulièrement inspiré Schmidiger dans son dur retour. «Johannes Strolz et AJ Ginnis ont également été rayés de leur cadre national il y a quelques années et ont ensuite continué à se battre pour leur propre compte. Strolz a été champion olympique en 2022, Ginnis a été vice-champion du monde de slalom l'année dernière. Les histoires d'AJ et de Johannes m'ont conforté dans l'idée que j'avais ma propre chance.»

Schmidiger peut-il saisir sa nouvelle opportunité en Coupe du monde à Madonna di Campiglo? La réponse sera donnée vendredi soir (1ère manche à partir de 17h45).

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la