Lara Gut-Behrami en danger?
Mikaela Shiffrin va-t-elle revenir plus vite que prévu?

La place de leader de Lara Gut-Behrami est-elle en danger? Les signes laissant penser à un retour très rapide sur les pistes de Mikaela Shiffrin se multiplient. L'Américaine peut-elle encore se battre pour la victoire au classement général de la Coupe du monde?
Publié: 20.02.2024 à 07:33 heures
1/7
Lara Gut-Behrami est-elle la nouvelle reine du ski. Elle est en tête du classement général de la Coupe du monde. Elle doit toutefois se méfier.
RMS_Portrait_AUTOR_485.JPG
Mathias Germann

La question n'est plus de savoir si, mais seulement quand, Lara Gut-Behrami (32 ans) remportera le classement général de la Coupe du monde. C'est ce que l'on entend régulièrement dans le monde du ski ces dernières semaines. Rares sont ceux qui doutent que la Tessinoise remportera le grand globe de cristal pour la deuxième fois après 2016.

Mais est-ce si évident? Voici les faits: A dix courses de la fin, Gut-Behrami mène avec 205 points d'avance sur Mikaela Shiffrin (28 ans, Etats-Unis). La troisième est l'Italienne Federica Brignone (33 ans) - elle a 286 points de retard. Toutes les autres n'ont aucune chance.

«Le plus important est de rester en bonne santé», dit Lara Gut-Behrami. De toute façon, le globe ne sera pas attribué maintenant, mais seulement lors de la finale de la Coupe du monde à Saalbach (Autriche). Mais dans la lutte pour le classement général de la Coupe du monde, ce n'est pas seulement l'état de santé de Gut-Behrami qui est décisif.

Il s'agit aussi de savoir quand Mikaela Shiffrin, blessée au ligament interne du genou, reviendra dans le circuit de la Coupe du monde. Et là, il se passe apparemment quelque chose! «Je sais que Mikaela a de nouveau skié à Toblach. Cela s'est plutôt bien passé, même si elle s'est apparemment un peu pincée dans sa chaussure de ski», explique Stefan Abplanalp, expert de la SRF.

Retour à Kvitfjell?

La semaine dernière, l'équipe de Mikaela Shiffrin a fait savoir qu'elle regardait au jour le jour. L'objectif est de faire un retour dans les disciplines techniques, c'est pourquoi les courses d'Are (Suède) les 9 et 10 mars sont dans le viseur. Si Shiffrin ne revenait que dans la province suédoise de Jämtland, son rêve de remporter une sixième victoire au classement général de la Coupe du monde serait déjà de l'histoire ancienne.

Mais est-ce que cela se produira? Stefan Abplanalp: «Je pourrais très bien m'imaginer que Mikaela participe à des courses plus tôt. Par exemple le week-end précédent à Kvitfjell. Elle pourrait s'y familiariser avec le parcours lors des entraînements de descente et participer au super-G du dimanche. Après tout, elle a une relation spéciale avec cet endroit», explique Stefan Abplanalp.

Publicité

Ce que l'ancien coach de l'ex-reine de la vitesse Lindsey Vonn veut dire est clair: le petit ami de Mikaela Shiffrin, Aleksander Aamodt Kilde (32 ans), est norvégien. Mais ce n'est pas tout. La championne aux 95 victoires en Coupe du monde a de super souvenirs à Kvitfjell. Il y a un an, elle a terminé quatrième et septième (super-G) et cinquième (descente). «Cette piste lui convient parfaitement», explique Abplanalp.

La neige pourrait faire le jeu de l'Américaine

Pour battre Lara Gut-Behrami, Mikaela Shiffrin aura peut-être besoin de l'aide de la météo. Et peut-être l'obtiendra-t-elle. En effet, les prévisions météorologiques pour les deux courses de super-G à Val di Fassa (Italie) le week-end prochain sont tout sauf roses. On s'attend à ce qu'il y ait jusqu'à un demi-mètre de neige vendredi - et les prévisions pour samedi et dimanche ne sont pas bonnes non plus.

Et si les deux courses étaient annulées? Dans ce cas, Lara Gut-Behrami n'aurait pas la possibilité de s'éloigner davantage. Et Mikaela Shiffrin pourrait à nouveau caresser l'espoir de remporter le classement général de la Coupe du monde.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la