Choc à Saint-Moritz: La chute de Lara Gut-Behrami en Super-G(00:34)

La Tessinoise s'est fait peur
Terrible chute de Lara Gut-Behrami à Saint-Moritz

Lors du deuxième Super-G de Saint-Moritz, Lara Gut-Behrami a chuté. Elle est passée par-dessus deux filets de sécurité. L'Italienne Federica Brignogne s'est imposée.
Publié: 12.12.2021 à 11:55 heures
|
Dernière mise à jour: 12.12.2021 à 14:11 heures
Blick_Jessica_Chautems.png
Jessica ChautemsJournaliste Blick

Samedi, Lara Gut-Behrami avait remporté le 33e succès de sa carrière en Coupe du monde, lors du premier Super-G du week-end à St-Moritz. Dimanche, sur la même piste, la Tessinoise a connu un tout autre sort. La star suisse a chuté, avant de passer par-dessus deux filets de sécurité. Le silence était pesant dans l'aire d'arrivée. Les secours sont rapidement intervenus. Heureusement, la Suissesse est parvenue à se relever après plusieurs minutes d'angoisse. Elle a finalement franchi elle-même la ligne d’arrivée. A première vue, elle s’en est tirée à bon compte.

«Elle sera bien courbaturée demain (lundi), mais ça ira», a rapidement informé un responsable de Swiss-Ski.

La magnifique série de la skieuse de Comano, faite de sept podiums consécutifs en Super-G dont cinq victoires, a ainsi fin de façon brutale. Pour rappel, Gut-Behrami, reine de la discipline, s'était imposée aussi en... 2008 en Super-G dans la huppée station grisonne.

«Si tu y prends trop de risques, tu n'as aucune chance»

Cette chute n'est pas sans rappeler celle de 2017: la Suissesse s'était déchirée le ligament croisé lors de l'échauffement pour le slalom du combiné des Championnats du monde de St-Moritz.

Sa coéquipière Michelle Gisin (10 rang final) a évoqué cet endroit clé de la piste où Lara Gut-Behrami est partie à la faute. «Ce passage est difficile, a-t-elle souligné sur les ondes de la SRF. Tu peux y gagner de la vitesse mais si tu y prends trop de risques, tu n'as aucune chance.»

Federica Brignogne a créé une petite surprise en dominant ce deuxième Super-G du week-end à St-Moritz. L'Italienne s'est imposée sur un parcours très rapide et écourté à cause du vent avec 11 centièmes d'avance sur sa compatriote Elena Curtoni et 43 centièmes sur l'Américaine Mikaela Shiffrin (3e). La meilleure Suissesse a été Jasmine Flury (7e à 0''82).

À cause des violentes rafales qui soufflent sur la piste grisonne, le départ avait été rabaissé. La course a été retardée de 45 minutes.

Publicité

(avec ATS)


Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la