Avec le père de la championne
«Lara ne lit rien sur elle»

Lara Gut-Behrami (32 ans) skie comme si elle venait d'une autre planète. Comment y parvient-elle? Le classement général de la Coupe du monde est-il un objectif? Combien de temps va-t-elle continuer à skier? Pauli Gut (66 ans) parle de sa fille.
Publié: 30.01.2024 à 08:05 heures
1/10
Lara Gut-Behrami est sur un nuage! Sa mère Gabriela et son père Pauli (tous deux à droite, en vestes bleues) sont fiers de leur fille.
RMS_Portrait_AUTOR_485.JPG
Mathias Germann

Comment pense le père d'une championne? Pauli Gut lève le voile, en exclusivité pour Blick.

Votre fille skie en Coupe du monde depuis 16 ans. Elle est championne du monde, championne olympique et compte 41 victoires en Coupe du monde à son actif. Que vous inspirent ces succès?
Pauli Gut : En tant que parents, Gabriella et moi sommes extrêmement fiers - de tout ce que fait Lara. Et elle peut être fière d'elle. C'est incroyable qu'après toutes ces années, elle ressente encore une telle joie et un tel plaisir à skier.

Comment l'expliquez-vous?
Le plaisir a toujours été au premier plan. Même lorsque Lara était encore une jeune fille. Puis les bons résultats sont arrivés et nous avons essayé de faire encore mieux. Un jour ou l'autre, on arrive dans le monde du ski et on met encore plus de gaz.

A Cortina, beaucoup sont tombées, certaines se sont gravement blessées. Chez votre fille, chaque course avait l'air ludique - d'accord?
Elle ressent déjà la fatigue. Pourtant, elle a skié de manière sensationnelle - surtout en Super-G.

Plusieurs skieuses semblaient déstabilisées. Ce n'était jamais le cas de Lara, n'est-ce pas?
L'expérience fait beaucoup. Lara connaît les situations et sait comment gérer les interruptions. Elle construit alors un bouclier autour d'elle.

Votre fille s'est plainte du stress lié à l'agitation entourant le ski professionnel. «Au bout d'un moment, tu es déjà à plat au départ», a-t-elle dit.
 

Publicité

Je comprends parfaitement ce qu'elle veut dire.

Mais a-t-elle trouvé une façon de le gérer?
Absolument. Elle ne fréquente plus les médias sociaux, cela lui permet de se reposer. Lara ne lit rien sur elle non plus. De plus, elle arrive très bien à déconnecter entre les courses et ne pense pas seulement au ski.

Mikaela Shiffrin est blessée, Lara Gut-Behrami n'a plus que 195 points de retard sur elle au classement général de la Coupe du monde. Le grand globe de cristal est-il maintenant un objectif concret?
Tout va si vite - aujourd'hui tu es en tête et demain ce sera déjà fini. Il peut encore se passer beaucoup de choses.

Combien de temps votre fille va-t-elle encore skier?
Pour l'instant, elle a encore un hiver en tête après cette saison.

Publicité

Mais les courses olympiques de 2026 auront lieu à Cortina, où elle a déjà tant gagné.
Tout dépendra des résultats et de sa santé - il peut se passer beaucoup de choses.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la