Presque un conte de fées
La magnifique finale de Simone Biles

Simone Biles remporte la médaille de bronze à la poutre pour couronner son parcours olympique de cette année. Une belle fin de compétition pour celle qui avait récemment dû abandonner plusieurs compétitions en raison de problèmes psychologiques.
Publié: 03.08.2021 à 12:11 heures
|
Dernière mise à jour: 03.08.2021 à 12:18 heures
1/6
Simone Biles trouve une fin conciliante aux Jeux de cette année.

Simone Biles est rayonnante sur les images de Tokyo. Elle a livré une belle prestation dans la finale de la poutre et a été récompensée par les juges avec 14.000 points. L'Américaine a ainsi remporté la médaille de bronze de façon sensationnelle.

Mais le résultat n'est pas au centre des préoccupations en cette dernière journée de gymnastique olympique. La participation de Simone Biles à cette finale aux agrès mérite à elle seule le respect, car la superstar américaine a dû lutter contre des problèmes psychologiques ces derniers temps. Le monde entier attendait d'elle plus qu'une simple médaille: la jeune femme de 24 ans était sous haute pression. Elle a pris la lourde décision de se retirer pendant quelques jours. Aujourd'hui, elle célèbre donc surtout son retour.

Tandis que l'Américaine couronne son come-back avec la médaille de bronze, l'or et l'argent vont quant à elles à la Chine, le pays qu'il est presque impossible de battre sur cet engin.

Qu'est-ce qui se cache derrière le retrait de Biles?

Simone Biles est reine dans son domaine. Aucune autre athlète ne saute aussi haut, aussi puissamment et de façon si impeccable que la jeune Américaine. Mais, au début des Jeux olympiques de Tokyo, un choc brutal: elle montre des faiblesses lors des qualifications, ce qui est rare chez elle. Elle tombe au saut, quitte l'engin au sol et échoue à la poutre.

Tout le monde s'interroge. La star américaine est-elle blessée physiquement? Non. «Quand je suis entrée dans le gymnase, je me suis dit: «Non, je ne suis pas prête mentalement». Je n'avais jamais connu ça avant une compétition», confie-t-elle aux médias. Des problèmes psychologiques avaient déjà coûté à la gymnaste exceptionnelle les finales par équipe et celles du concours général. Elle a également dû renoncer aux finales du sol, du saut et des barres asymétriques, bien qu'elle se soit qualifiée dans chacune de ces disciplines.

Simone Biles est revenue en force lors de la finale des barres asymétriques. Elle a affronté ses problèmes psychologiques et a montré une fois de plus pourquoi tout le monde de la gymnastique l'admire. (fmü/piu)

Publicité


Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la