Yannick Herren à Lugano pour briller
«Mon but est de signer un contrat ailleurs qu'à Fribourg»

Blessé depuis novembre dernier, Yannick Herren est prêt à effectuer son retour ce mercredi soir avec Lugano, à Rapperswil. Celui qui cherche une solution pour la saison prochaine compte sur cette fin de saison pour se mettre en lumière.
Publié: 23.02.2022 à 12:20 heures
|
Dernière mise à jour: 23.02.2022 à 12:22 heures
Blick_Gregory_Beaud.png
Grégory BeaudJournaliste Blick

La saison de Yannick Herren est une succession de bas ininterrompue. Sorti de l'alignement de Fribourg Gottéron par Christian Dubé, l'ailier a longtemps rongé son frein du côté de la BCF Arena. Le 15 novembre, il a enfin obtenu son bon de sortie pour rejoindre Lugano. Cinq jours plus tard, il se blessait à l'avant-bras. Entre temps, le Valaisan avait pu disputer deux rencontres sous ses nouvelles couleurs.

Au Tessin, il avait l'occasion de jouer un rôle très en vue. «Lorsqu'il évoluait à Lausanne, c'est un joueur qui me faisait mal dormir la nuit, nous a confié Chris McSorley, son nouvel entraîneur. Alors lorsque l'occasion de le faire venir ici s'est présentée, j'étais très content.» Problème? Cela fait depuis trois mois que l'Ontarien n'a pas pu le voir sous son maillot.

Plusieurs problèmes physiques

Il a d'abord eu un premier problème de santé avec le cubitus, qui a mis plus de temps que prévu à se remettre. C'est ensuite un doigt qui l'a gêné et, enfin, son dos. Mardi dernier, Yannick Herren effectuait son premier entraînement sur la glace avec Lugano depuis près de trois mois. Essoufflé mais visiblement heureux, il a pris le temps de raconter ses mésaventures. «Ces derniers temps ont été pénibles, précise-t-il. J'ai vraiment dû faire preuve de patience pour me soigner, surtout que je ne savais pas que je serais à nouveau apte à jouer. C'était pesant.»

Cette première semaine d'entraînement s'est déroulée sans problème. Le week-end dernier, il a même pris part à un match amical avec la formation tessinoise. Sauf ennui de dernière minute, Yannick Herren est donc à disposition de Chris McSorley pour la suite de la saison.

Le même but que Fribourg

D'un point de vue personnel, l'attaquant a tout intérêt à ce que ces prochains matches se déroulent bien. Au bénéfice d'un contrat à Fribourg pour la saison prochaine, il n'est plus dans les plans des Dragons. Sa vie sur les bords de la Sarine semble bel et bien terminée puisqu'il a remis son appartement en début d'année. «C'est vrai, admet-il. Je crois que les deux côtés ont le même but. Mon but est de trouver une solution pour ne pas retourner à Fribourg.»

Trouver un contrat pour la saison prochaine est évidemment son objectif. Mais avant cela, il a un but bien plus pragmatique: «Oui bien sûr que mon idée est de signer un contrat ailleurs qu'à Fribourg, confirme-t-il. Mais avant toute chose, j'ai besoin de jouer.» Le bon air tessinois ne l'a d'ailleurs pas rendu insensible à cette partie du pays. «Je me plais beaucoup ici et si une chance existe de poursuivre ma carrière ici, ce serait une option. Mais je n'ai pas encore commencer à discuter. Ce serait mal venu de le faire en étant absent de l'alignement.»

Publicité

Dès ce mercredi soir, Yannick Herren quittera son statut de blessé pour retrouver un poste dans le contingent. Et s'il pouvait également retrouver son flair devant le but adverse, cela ne pourrait que l'aider à redonner un nouvel élan à sa carrière, à 31 ans.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la