Un Canadien pour un Tchèque
Lausanne proche de signer son septième étranger

Deux jours après le départ de Michael Frolik, le Lausanne HC a-t-il mis le grappin sur un nouveau joueur étranger? Selon nos informations, le Canadien Daniel Audette est proche de s'engager avec la formation de la Vaudoise aréna.
Publié: 23.07.2022 à 09:32 heures
|
Dernière mise à jour: 23.07.2022 à 12:49 heures
Petr Svoboda sait-il qui va endosser ce maillot?
Blick_Gregory_Beaud.png
Grégory BeaudJournaliste Blick

Jeudi, Michael Frolik a été annoncé comme nouveau renfort de Liberec en championnat de République tchèque. Indésirable du côté de Lausanne malgré un contrat valable pour une année encore, l’attaquant tchèque a donc enfin trouvé un point de chute après plusieurs mois de tergiversations et autres négociations.

Comme évoqué jeudi déjà, le défenseur Mark Barberio devrait à son tour quitter le LHC et se trouve actuellement en négociations avec une formation de KHL. De sept étrangers dans le vestiaire, les Lions devraient donc passer rapidement à cinq. Le but du club est d’enrôler deux nouveaux éléments pour entamer le championnat avec sept joueurs étrangers.

Daniel Audette vers Lausanne?

Selon nos informations, la formation vaudoise a déjà trouvé le remplaçant de l’éphémère Michael Frolik puisque Daniel Audette est proche d’une entente avec le LHC. Le joueur de centre canadien de 26 ans vient d’annuler son contrat avec une formation de KHL, le Vityaz Podolsk. «Je n’étais pas prêt à aller en Russie et… c’était impossible que je ne vois aucun membre de ma famille cette année. Ils n’auraient pas pu me visiter», avait-il justifié auprès du quotidien québécois «La Presse».

Drafté lors du 5e tour par Montréal en 2014, le natif de Blainville n’a jamais obtenu une chance d’évoluer en NHL. Cantonné à un rôle dans le club mineur des Canadiens, Daniel Audette a quitté l’Amérique du Nord après quatre saisons.

Solide en Europe

En Europe, il est passé par la Finlande avant de poser ses affaires en Russie, à Podolsk. En fin de saison dernière, il a effectué une pige à Örebro où évoluait également Robin Kovacs, futur Lausannois. Il était censé revenir en Russie après ce passage en Suède. Mais la guerre en Ukraine a commencé, changeant totalement la donne. Il y a quelques jours, Daniel Audette a annoncé qu’il ne retournerait pas en Russie et qu’il avait racheté une partie de sa dernière année de contrat.

À Lausanne, Daniel Audette occuperait le poste vacant de centre de la première ligne. Selon ce qu’il a montré lors de ses deux années en Europe, il semble avoir les épaules pour endosser ce costume. Tant en Finlande (50 points en 60 matches) qu’en Russie (39 points en 45 matches), le Québécois a joué un rôle dominant. Auparavant? Pas franchement. Ses deux dernières saisons en AHL avaient été décevantes avec 77 points en 129 matches. Reste à savoir si le jeu européen lui convient davantage.

Publicité

Pour l’heure, le Lausanne HC n’a pas communiqué sur une éventuelle entente avec le Québécois. Petr Svoboda, directeur des opérations hockey de la Vaudoise aréna, ne répond toujours pas à Blick et n’a donc pas pu être questionné sur cette information.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la