Nouveau changement à la tête du club
Le directeur général du LHC a démissionné

Le club lausannois a annoncé mardi le départ de son CEO Alexandre Aellig qui était en poste depuis 18 mois. Sa démission fait suite à de nombreux départs au Conseil d'administration.
Publié: 31.08.2021 à 19:18 heures
|
Dernière mise à jour: 31.08.2021 à 19:41 heures
Le LHC a vécu un été agité en coulisses avec de nombreux départs dans le Conseil d'administration.
Blick

Alexandre Aellig ne fait plus partie de l’organigramme du LHC. La démission du directeur général (CEO) a été annoncée mardi par le club vaudois. «Accompagnant les nouveaux investisseurs lors du rachat du club, réorganisant puis dirigeant le groupe à travers les pires moments de la pandémie de COVID-19, Alexandre Aellig a accompli sa mission à la satisfaction de tous», précise notamment le communiqué de presse officiel.

Le désormais ex-directeur général occupait ce poste au LHC depuis moins de trois mois. Il figurait néanmoins dans l'organigramme depuis un an et demi et l’arrivée du trio de repreneurs: Zdenek Bakala, Grégory Finger et Petr Svoboda. Lausanne n’a pas précisé comment ce départ serait compensé. Le club «communiquera très prochainement l’organigramme de sa nouvelle direction».

De nombreux départs

Le LHC vit un été agité en coulisses. Alors que les procédures juridiques s’accumulent autour de la Vaudoise aréna, quatre des cinq membres du Conseil d’administration avaient démissionné début juin.

Mi-août, le Registre du commerce vaudois actait l’arrivée de Zdenek Bakala à la présidence du club, à la place de Patrick de Preux. Une erreur selon ce dernier.

La démission annoncée mardi d’Alexandre Aellig est un nouvel épisode dans les grandes restructurations qui touchent le LHC depuis la fin de la dernière saison et l’élimination en play-off contre Zurich. (ucy)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la