Julien Sprunger prolongé
«Il ne me reste plus qu'à gagner le titre avec Fribourg»

Sans surprise, Julien Sprunger a prolongé d'une année son contrat avec Fribourg Gottéron. Le capitaine fribourgeois revient sur cette bonne nouvelle après la défaite de son équipe face à Bienne (3-4 ap).
Publié: 10.12.2023 à 00:17 heures
|
Dernière mise à jour: 10.12.2023 à 13:22 heures
Julien Sprunger a prolongé son aventure d'un an à Fribourg.
Blick_Matthias_Davet.png
Matthias DavetJournaliste Blick

C'est juste avant le match que la nouvelle qu'attendait tout un canton est tombée. Sur l'écran géant de la BCF Arena, une main droite apparaît. Puis, le public commence à faire un peu de bruit. Les images du 1000e match de Julien Sprunger commence à défiler et rapidement, la patinoire comprend: son chouchou va continuer l'aventure. Les 9075 spectateurs font alors davantage de bruit, quand les lettres «Sprunger +1» prend place sur l'écran géant. C'est officiel: le mythique No 86 sera sur la glace fribourgeoise jusqu'à au moins 2025.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Après la rencontre et malgré la défaite en prolongation face à Bienne, «Juju» est rappelé par ses supporters. Celui qui a griffé la glace avec un maillot de Gottéron pour la première fois en 2002 mérite bien une acclamation des siens avant de venir aux interviews.

Julien, félicitations pour cette prolongation. C'est un soulagement pour toi que ce soit officialisé?
Merci. Oui, je crois que c'est un soulagement. Ça faisait un petit moment que j'attendais ça, depuis que j'avais annoncé que je voulais continuer. Ce n'était bien sûr pas compliqué, je n'allais pas partir – j'allais rester ici. Mais ces négociations sont toujours dans la tête et ça me libère d'un bon poids.

Quel est ton ressenti après cette officialisation?
Je suis super content de continuer l'histoire avec mon club de toujours. C'est une bonne chose de faite.

Ça s'est un peu accéléré dernièrement?
Ça n'a jamais été compliqué. Mais il y a eu la situation avec le «changement» de directeur sportif et j'étais un peu au milieu des deux. Et d'un coup, ça s'est fait rapidement.

Fribourg - Bienne: Deuxième victoire de rang en prolongation pour les Seelandais(04:27)

Gerd Zenhäusern et Christian Dubé se sont un peu renvoyé ton dossier?
Je ne sais pas trop comment ils ont géré ça à l'interne. J'ai principalement discuté avec Zenhäusern de mon côté. Mais Dubé doit encore certainement avoir son mot à dire.

Publicité

Comment ça s'est passé?
Aujourd'hui, après l'entraînement, on s'est vu. On s'est croisés, on a discuté deux minutes et c'était fait.

Il te reste maintenant un an et demi de contrat. Quel est ton objectif?
Il ne me reste plus qu'à gagner le titre avec Fribourg. Après j'arrêterai… Enfin, j'arrêterai de toute façon un jour.

Mais si tu le gagnes cette année, tu ne vas pas arrêter…
On verra (rires). Je n'ai en tout cas pas d'option pour ça.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la