«Il avait donné son feu vert»
Nino Niederreiter rejoindra-t-il la Suisse à Prague?

L'équipe de Suisse entame ce jeudi sa dernière ligne droite en vue du Mondial qui début à Prague vendredi prochain. Le sélectionneur national pourra compter sur quatre joueurs de NHL... voire plus.
Publié: 01.05.2024 à 17:32 heures
|
Dernière mise à jour: 01.05.2024 à 17:44 heures
Nino Niederreiter était présent l'an dernier à Riga.
Blick_Gregory_Beaud.png
Grégory BeaudJournaliste Blick

Avec Nico Hischier, Jonas Siegenthaler, Philipp Kurashev et Akira Schmid, l'équipe de Suisse peut déjà compter sur quatre joueurs en provenance du championnat de NHL. Le gardien, le défenseur et les deux attaquants s'entraînent déjà depuis quelques jours avec la sélection nationale. C'est avec ces quatre joueurs que Patrick Fischer disputera les Czech Hockey Games qui débutent ce jeudi par un match d'ouverture à Kloten contre la Suède.

Par la suite, la troupe du sélectionneur zougois se rendra à Brno pour y affronter la Finlande et la République tchèque. Fait surprenant, la Suisse restera ensuite sur place en se rendant dès dimanche à Prague pour y prendre ses quartiers. Les internationaux disposeront ensuite de deux jours de congé avant que les choses sérieuses ne commencent.

Pourrait-il y avoir encore du renfort de NHL? Absolument. Nino Niederreiter, un habitué des Mondiaux, a été éliminé dans la nuit de mardi à mercredi avec son équipe de Winnipeg. «Je n'ai pas encore pu prendre contact avec lui», a toutefois précisé Patrick Fischer mercredi matin en marge du rassemblement de l'équipe de Suisse à Kloten.

Et Roman Josi?

«Tous les joueurs évoluant en NHL avaient donné leur feu vert pour rejoindre l'équipe de Suisse en cas d'élimination en play-off», avait-il d'ailleurs précisé la semaine passée en conférence de presse. De quoi pouvoir anticiper la venue de Nino Niederreiter à Prague sereinement, sauf si ce dernier a terminé la saison avec un pépin physique. Seul le cas de Janis Moser est bancal, puisque le défenseur est en fin de contrat et que son assurance est impayable pour la fédération nationale.

Un renfort de poids pourrait débarquer à Prague pour le tournoi puisque les Nashville Predators de Roman Josi sont malmenés par les Vancouver Canucks au premier tour des play-off de NHL. Menée 2-3, la franchise du Tennessee doit remporter les deux derniers matches sous peine d'élimination. Le défenseur bernois, l'un des meilleurs du monde à son poste, n'a plus porté le maillot de l'équipe de Suisse depuis 2019 et le tournoi en Slovaquie.

En ce qui concerne les finalistes, Patrick Fischer n'a pas encore fait sa revue d'effectif. Le principal point d'interrogation concerne Denis Malgin, touché au genou en voulant charger Michael Raffl mardi soir, lors de l'acte VII de la finale. Le tout frais champion de Suisse sera-t-il en mesure de tenir sa place à Prague? Au cours de la fête consécutive au titre, il n'a rien laissé filtrer.

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la