Le leader fribourgeois vaincu
Genève-Servette et Vermin continuent sur leur lancée

Au lendemain de son succès dans le derby lémanique face à Lausanne (4-3 ap), Genève-Servette a cette fois-ci gagné le derby romand face à Fribourg Gottéron (4-1). Le Top 6 n'est finalement plus si loin.
Publié: 19.01.2022 à 22:12 heures
|
Dernière mise à jour: 20.01.2022 à 07:18 heures
Blick_Gregory_Beaud.png
Grégory BeaudJournaliste Blick

Décidément, Joel Vermin est dans une forme étincelante. Au lendemain d’un doublé contre le Lausanne HC, l’international de Genève-Servette a inscrit le but de la victoire lors d’un autre derby: celui face au leader Fribourg Gottéron. À la 44e, le Bernois a parfaitement dévié un envoi de Sami Vatanen pour tromper Reto Berra. Avant cet essai transformé, les deux équipes avaient livré un sacré match.

Genève-Servette - Fribourg Gottéron 4-1 (0-0 1-1 3-0)

Les Vernets, 4222 spectateurs. Arbitres Lemelin, Hebeisen; Progin et Wolf.

Buts 24e Sprunger (DiDomenico) 0-1. 30e Pouliot (Karrer/5 c 4) 1-1. 44e Vermin (Vatanen/4 c 4) 2-1. 53e Winnik (Filppula) 3-1. 60e (59'37'') Vermin 4-1.

Genève-Servette Nyffeler; Karrer, Tömmernes; Vatanen, Maurer; Völlmin, Le Coultre; Jacquemet; Winnik, Filppula, Miranda; Smirnovs, Richard, Vermin; Moy, Pouliot, Jooris; Antonietti, Berthon, Vouillamoz; Riat. Entraîneur Cadieux.

Fribourg Gottéron Berra; Gunderson, Jecker; Diaz, Dufner; Sutter, Furrer; Chavaillaz; Rossi, Haussener, Bykov; Marchon, Desharnais, Mottet; Brodin, Walser, Jörg; Sprunger, Schmid, DiDomenico; Bougro. Entraîneur Dubé.

Notes Genève-Servette sans Descloux, Charlin, Rod, Tanner (blessés), Hughes (pas autorisé à jouer contre Fribourg), Mercier, Patry ni Smons (surnuméraires). Fribourg Gottéron sans Kamerzin ni Jobin (surnuméraires). Tirs sur les montants Bykov (14e) et Vermin (19e). Temps mort Fribourg Gottéron (59e). Fribourg Gottéron sans gardien de 58'19'' à 59'37''.

Pénalités 2 x 2’ contre Genève-Servette; 4 x 2’ contre Fribourg Gottéron.

Les Vernets, 4222 spectateurs. Arbitres Lemelin, Hebeisen; Progin et Wolf.

Buts 24e Sprunger (DiDomenico) 0-1. 30e Pouliot (Karrer/5 c 4) 1-1. 44e Vermin (Vatanen/4 c 4) 2-1. 53e Winnik (Filppula) 3-1. 60e (59'37'') Vermin 4-1.

Genève-Servette Nyffeler; Karrer, Tömmernes; Vatanen, Maurer; Völlmin, Le Coultre; Jacquemet; Winnik, Filppula, Miranda; Smirnovs, Richard, Vermin; Moy, Pouliot, Jooris; Antonietti, Berthon, Vouillamoz; Riat. Entraîneur Cadieux.

Fribourg Gottéron Berra; Gunderson, Jecker; Diaz, Dufner; Sutter, Furrer; Chavaillaz; Rossi, Haussener, Bykov; Marchon, Desharnais, Mottet; Brodin, Walser, Jörg; Sprunger, Schmid, DiDomenico; Bougro. Entraîneur Dubé.

Notes Genève-Servette sans Descloux, Charlin, Rod, Tanner (blessés), Hughes (pas autorisé à jouer contre Fribourg), Mercier, Patry ni Smons (surnuméraires). Fribourg Gottéron sans Kamerzin ni Jobin (surnuméraires). Tirs sur les montants Bykov (14e) et Vermin (19e). Temps mort Fribourg Gottéron (59e). Fribourg Gottéron sans gardien de 58'19'' à 59'37''.

Pénalités 2 x 2’ contre Genève-Servette; 4 x 2’ contre Fribourg Gottéron.

plus

Si Fribourg Gottéron avait été dominant lors de toute la première période, les Dragons ont laissé l’initiative à leurs adversaires lors du tiers-temps intermédiaire. Difficile de jouer durant 60 minutes à un si haut niveau et les deux formations l’ont bien compris. Après l’ouverture du score de Julien Sprunger – qui d’autre? –, les Genevois ont réagi par Marc-Antoine Pouliot, en supériorité numérique.

Bonne affaire genevoise

Cette rencontre disputée à un rythme très élevé aurait d’ailleurs mérité mieux qu’une triste affluence de 4000 et quelques spectateurs. Entre l’équipe en forme du moment et l’équipe en forme depuis septembre, le duel a tenu toutes ses promesses jusqu’aux dix dernières minutes. Daniel Winnik s’est chargé de couper l’élan fribourgeois en fin de match. Le Canadien a inscrit le 3-1 et assuré la victoire de son équipe. Dans la cage vide, Joel Vermin a complété un nouveau doublé à quelques secondes de la sirène finale.

Au classement, Genève-Servette continue sa progression. S’ils ne gagnent pas de rang en ce mercredi, les hommes de Jan Cadieux ont toutefois poursuivi leur remontée vers le HC Davos. Avec le même nombre de match que les Grisons, le GSHC ne compte plus que sept points de retard au classement. Avec la forme dans laquelle se trouvent les Aigles, cet écart avec une place directement qualificative pour les play-off – les rangs 1 à 6 – n’a rien d’insurmontable. Bien au contraire.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la