Vidéo: Thomas Wellinger et ses enfants sur leur patinoire(00:45)

La meilleure glace des Grisons?
Ce défenseur de Davos a construit une patinoire dans son jardin

Le défenseur du HC Davos Thomas Wellinger a construit sa propre patinoire pour lui et ses enfants devant sa maison grisonne. Et il enfile ses patins chaque fois qu'il peut.
Publié: 28.01.2022 à 13:09 heures
|
Dernière mise à jour: 28.01.2022 à 18:09 heures
1/11
Le défenseur de Davos Thomas Wellinger a transformé son jardin en patinoire.
Nicole Vandenbrouck

Les bâtons volent dans les airs, les gants et les casques aussi. «Ils jouent à devenir champions», sourit Thomas Wellinger. Sur la glace, il est accompagné de ses enfants Quirin (7 ans), Giovin (4 ans) et Mailin (2 ans). Juste devant sa confortable maison en bois à Davos! Le défenseur du HCD a sa propre patinoire dans son jardin, qu’il a construite pour lui et sa famille.

Il s’est procuré conseils et astuces sur Internet. Il n’a pas fait comme son père Christian, qui arrosait lui-même la surface de jeu tous les soirs pour Thomas et ses frères et sœur. Le joueur de 33 ans a commencé par poser une bâche en plastique sur la pelouse. «Je l’ai ensuite simplement remplie d’eau avec le tuyau, comme un bassin. Un conseil de celui qui s’occupe de glace à la Valiant Arena était d’ajouter une couche de neige et de l’arroser ensuite», explique Thomas Wellinger. A cette période de l’année, la température des nuits davosiennes se situe toujours en dessous des -10 degrés. En une semaine, la famille avait une patinoire parfaite devant sa maison.

La «Zamboni» est une création personnelle

«Je plaisante souvent avec mes coéquipiers à l’entraînement en leur disant que j’ai presque de la meilleure glace à la maison», sourit le Davosien. Même la Zamboni, qui sert à nettoyer la glace, est une création de Thomas Wellinger. Il a assemblé des tubes métalliques provenant du rayon sanitaire d’un magasin de bricolage, a percé des trous dans la barre transversale, a raccordé le tuyau de la fenêtre de la cuisine lorsqu’il l’utilise et enroule un chiffon autour. «Je fais mes rondes avec ça. J’ai déjà fait cela la nuit, de 2 à 4 heures, en rentrant d’un match à l’extérieur. C’est reposant.» Et grâce aux projecteurs de la maison, cela ne pose aucun problème de luminosité.

Thomas, son frère Roman (joueur au EHC Seewen) ainsi que leurs deux sœurs ont grandi avec ce rêve d’enfant. Le joueur du HCD l’a désormais réalisé pour les siens. «Quand les garçons rentrent de l’école, ils adorent aller sur la glace avant le repas de midi, raconte leur mère Jannicke. Et après le souper, ils y retournent immédiatement.» Les enfants Wellinger sont très certainement éreintés à l'heure du coucher.

La patinoire est devenue le point de rencontre du quartier. À côté, on y fait griller des marshmallows, comme pour les sept ans de Quirin. Les vieilles cannes de Thomas Wellinger ne manquent pas, si ses coéquipiers passent par là. La première patinoire du Davosien est une réussite, et Thomas Wellinger pense déjà à l’agrandir pour le prochain hiver.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la