Un prix jamais vu
Vous voulez acheter le maillot des Suissesses? Vous allez casquer!

Jamais un maillot de la Nati n'aura coûté aussi cher. Pour un t-shirt floqué au nom des joueuses suisses, il faudra débourser pas moins de 180 francs. La cause de cette somme? Une édition signée Puma, spécialement créée pour l'Euro 2022 en édition limitée.
Publié: 07.07.2022 à 15:57 heures
|
Dernière mise à jour: 07.07.2022 à 15:58 heures
1/7
Le maillot de l'équipe nationale féminine pour les championnats d'Europe n'est pas donné.
Michael Wegmann

Pour obtenir le maillot que porteront Ramona Bachmann, Coumba Sow, Lia Wälti et les autres joueuses de la Nati, il faudra mettre la main au portefeuille. L’édition spéciale et limitée qu’endosseront les footballeuses dès samedi à l’Euro en Angleterre coûte la coquette somme de 180 francs. En comparaison, le maillot de l’équipe nationale masculine – également signé Puma – coûte «seulement» 100 francs.

Cette grande différence de prix s’explique par le fait que les maillots des femmes sont des productions limitées. Après le championnat d’Europe, les joueuses endosseront à nouveau le maillot standard de l’ASF qui coûte la même somme que celui de leurs compères masculins.

Collection féminine uniquement

Les supporters masculins de l’Euro féminin auront d’ailleurs de la peine à parader avec ce maillot spécial: l’édition limitée est disponible uniquement avec des coupes féminines. En revanche, les maillots de Granit Xhaka, Breel Embolo et les autres joueurs de la Nati sont disponibles depuis des années aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

La dernière fois qu’un maillot de l'équipe nationale avait fait parler de lui, c’était lors de l’Euro 2016 en France. Mais ce n’était pas pour son prix. À l’époque, sept maillots de la Nati s’étaient déchirés lors du match nul contre la France. Le «maillot fromage» de la Suisse, comme l’avait qualifié le journal allemand «Bild», avait fait la une des journaux internationaux et prête encore à rire. L’équipementier Puma avait d’ailleurs présenté des excuses publiques peu après ces incidents, en invoquant un vice de fabrication. Xherdan Shaqiri avait pris la chose avec humour, déclarant à la fin du match: «J’espère que Puma ne fabrique pas de capotes.»

Espérons que les maillots de la Nati féminine passeront le test samedi contre les Portugaises, dès le coup d’envoi à 18h00. L’équipe de Nils Nielsen devra certes tout déchirer sur le terrain, mais leurs maillots, eux, devront tenir. Et on espère qu’à ce prix record, aucun fil ne se fera la malle.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la