«Un jour noir pour les Juifs»
Un joueur de l'OGC Nice relaie un message de haine

Youcef Atal a supprimé le partage de la vidéo d'un prédicateur palestinien, mais la polémique enfle en France.
Publié: 15.10.2023 à 11:54 heures
Youcef Atal a supprimé le partage de la vidéo sur son compte.
Blick Sport

Stupeur à Nice! Latéral droit du club français, où il est concurrent de Jordan Lotomba à ce post, Youcef Atal a partagé sur Instagram une vidéo d'un prédicateur palestinien. Sur l'extrait, l'homme espère que «Dieu envoie un jour noir pour les juifs». Une story éphémère de moins d’une minute, qui a fait grand bruit à Nice et dans toute la France à la suite du partage du footballeur.

Le maire de Nice, Christian Estrosi, a pris position et demandé des excuses au joueur, sous peine de demander son expulsion du club.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Avant cette vidéo, Youcef Atal arborait après un match une écharpe sur laquelle il était écrit «Palestine will be free». Il a ensuite relayé le court film dans lequel le cheikh Mahmoud al-Hasanat demande à Dieu d’envoyer «un jour noir sur les juifs» et «d’accompagner la main des habitants de Gaza s’ils jettent la pierre». 

En fin de journée, il avait retiré sa vidéo.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

De son côté, l'OGC Nice n'a pas souhaité commenter et a simplement renvoyé vers l'une de ses propres publications sur les réseaux sociaux. Le club de la Côte d'Azur souhaite transmettre «un message de fraternité et de paix».

Jean-Clair Todibo rigole pendant la minute de silence

Autre polémique qui enfle en France, l'attitude de Jean-Clair Todibo, lui aussi joueur de l'OGC Nice. Remplaçant en équipe de France lors du match face aux Pays-Bas, le défenseur a rigolé pendant la minute de silence en hommage au professeur égorgé un peu plus tôt à Arras, dans le nord du pays. Filmé en direct, il n'a encore fourni aucune explication à son attitude. 

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la