Un accueil Royal
Les stars de la Nati sont arrivées à Lausanne

Les joueurs de l'équipe de Suisse ont défilé ce lundi dans le lobby du Royal Savoy à Lausanne. La formation s'entraîne lundi en fin d'après-midi à la Pontaise, avant les matchs de qualification pour la Coupe du monde contre l'Irlande du Nord et la Lituanie.
Publié: 04.10.2021 à 16:12 heures
|
Dernière mise à jour: 04.10.2021 à 17:06 heures
1/34
Le patron est arrivé en premier. Murat Yakin est à Lausanne.
Sebastian Rieder

C'était lundi de rentrée pour les joueurs internationaux de l'équipe de Suisse. La pluie était aussi au rendez-vous à l'extérieur de l'hôtel Royal Savoy de Lausanne. Une météo maussade adaptée à la situation sportive des joueurs de la sélection nationale. Les prochains matchs de qualification pour la Coupe du monde, contre l'Irlande du Nord à Genève samedi et la Lituanie à Vilnius trois jours plus tard, s'annoncent tout aussi inconfortables. L'équipe de Murat Yakin doit obtenir les six points afin de suivre le rythme des leaders italiens.

Les blessures de l'attaquant du Benfica Haris Seferovic et du maître à jouer d'Arsenal Granit Xhaka pèseront lourd. Le capitaine a cédé le brassard à Xherdan Shaqiri après s'être déchiré un ligament. Le nouveau joueur l'Olympique Lyonnais a fait un excellent début de saison en Ligue 1. Non seulement, le Bâlois a réussi un but et une passe décisive, mais avec 363 minutes passées sur le terrain, il a enfin retrouvé un temps de jeu important.

Embolo et Zakaria en pleine forme

Absent en septembre, Xherdan Shaqiri est très attendu avec la Suisse pour les deux prochains rendez-vous. Il sera aidé par Denis Zakaria, qui est en excellente forme. Il l'a prouvé lors de la victoire 3-1 de Gladbach contre Wolfsburg. Le Genevois avait permis à son compatriote Breel Embolo de marquer.

Mario Gavranovic, qui a retrouvé sa forme juste à temps, Albian Ajeti et Cedric Itten pourront aussi espérer une place devant. L'attaquant de Greuther Fürth a validé sa nomination avec la Nati grâce à son but contre le Bayern il y a une semaine. Samedi dernier, en revanche, lors du revers concédé contre Cologne (1-3), les choses se sont moins bien passées pour lui. Il n'est entré en jeu qu'une demi-heure avant la fin du match et, en plus de la défaite, a reçu un mauvais coup au visage. Le Bâlois est arrivé à Lausanne avec un œil au beurre noir.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la