Victoire 2-0 à Genève
Servette surclasse Grasshopper et continue sa marche en avant

Le spectacle n'aura pas été des plus grandioses, mais Servette a obtenu l'essentiel: les trois points. Cette victoire face à Grasshopper (2-0), la septième de suite, permet aux Grenat de monter sur le podium de Super League.
Publié: 26.11.2023 à 18:26 heures
|
Dernière mise à jour: 26.11.2023 à 21:40 heures
Les Genevois n'ont pas eu besoin de forcer leur talent pour venir à bout de Grasshopper.
Blick_Bastien_Feller.png
Bastien FellerJournaliste Blick

Plusieurs questions se posaient avant le début de cette rencontre entre Servette et Grasshopper: Les Genevois allaient-ils enchaîner un septième succès consécutif? Ou la pause internationale aura-t-elle coupé leur élan? Grasshopper va-t-il confirmer sa démonstration d'avant la trêve face au Stade Lausanne-Ouchy (5-2)? Jérémy Guillemenot est-il désormais en confiance après son doublé face au FC Bâle?

Et bien, du côté servettien, il est dorénavant possible de répondre à toutes ses questions par la positive. En effet, René Weiler et ses joueurs ont à nouveau pu goûter à la victoire (2-0) et Guillemenot a inscrit un but. De leur côté, les Zurichois sont retombés dans leurs travers et voient le FC Bâle, vainqueur du FC Saint-Gall, revenir dangereusement sur eux en fond de classement.

Bedia et Guillemenot combinent pour le 1-0

Comme on pouvait s'y attendre, ce sont les Grenat qui se sont les premiers montrés dangereux. Et c'est, comme souvent ces dernières semaines, Bendeguz Bolla qui a allumé la première mèche. Dès la 8e, le Hongrois a pu tenter sa chance à deux reprises, montrant bien là les intentions offensives de son équipe.

Il n'a d'ailleurs pas eu besoin de trop attendre pour assister à l'ouverture du score, puisqu'elle est tombée sept minutes plus tard. Après un long ballon de Steve Rouiller et une déviation de la poitrine de Chris Bedia, Jérémy Guillemenot a pu tromper Justin Hammel d'une frappe des 20 mètres. Un but sublime et qui montre que l'attaquant est désormais en confiance après son doublé face au FC Bâle.

Grasshopper très inoffensif

Et le duo d'attaquants, on l'a encore retrouvé quelques secondes plus tard. Mais cette fois-ci, c'est le numéro 21 qui, d'une astucieuse talonnade, a pu lancer Chris Bedia vers le but zurichois. Dribblant le portier et poussant le ballon au fond, l'Ivoirien pensait donner deux longueurs d'avance à son équipe. Mais le VAR s'est vu contrainte d'aller la réussite pour un hors-jeu au moment de la passe décisive.

Très bien entré dans son match, Servette a par la suite laissé peu à peu l'initiative du ballon à son adversaire. Mais bien impuissants, les joueurs de Bruno Berner n'ont pas su exploiter leur possession et les quelques opportunités de contre qui se présentaient devant eux. Il y a bien eu l'équerre trouvée par le centre d'un Theo Corbeanu remuant comme à son habitude, mais ce fait de jeu est davantage tombé de nulle part que d'une action réellement construite.

Publicité

Sortie de Mall sur blessure

Les Servettiens auraient d'ailleurs pu rentrer au vestiaire avec deux buts d'avance au compteur, mais Guillemenot, pourtant seul au point de penalty, a manqué de précision dans sa frappe de la 38e. Seul point noir pour les Genevois en cette première période, la sortie sur blessure de Joël Mall, touché au genou après une mauvaise réception suite à une sortie du corner. 

Mais comme l'international chypriote, Jérémy Frick n'a pas eu grand-chose à faire. Grasshopper n'a cadré qu'une frappe, à la 56e par Corbeanu, et celle-ci, trop centrée, n'a pas fait trembler les 7124 spectateurs présents au Stade de Genève ce dimanche. C'est même Bolla qui n'est pas passé loin d'inscrire le deuxième but grenat, mais sa frappe a heurté le poteau.

Septième victoire de rang

Chris Bedia aurait également pu mettre son équipe à l'abri, mais le numéro 29 a vu son penalty être détourné par Hammel (68e). Un loupé qui laissait GC dans le match et qui pouvait potentiellement promettre aux Servettiens une fin de match sous tension. 

Mais il n'en a rien été grâce à une superbe frappe de Timothé Cognat à 20 mètres (75e). Profitant d'une défense zurichoise défendant continuellement en reculant, le milieu a pu s'avancer et viser le petit filet gauche de Hammel. 2-0, la messe était dite, Servette allait remporter son septième succès de rang en championnat. Dereck Kutesa aurait pu rendre le score encore un peu plus lourd, mais l'ailier genevois a vu sa frappe heurter le poteau de la cage adverse (85e).

Publicité

Ces trois nouveaux points permettent à René Weiler et son équipe de monter sur la troisième marche du podium et de revenir à hauteur de Young Boys qu'ils affronteront dimanche prochain au Wankdorf. 


Credit Suisse Super League 24/25
Equipe
J.
DB.
PT.
1
FC Bâle
FC Bâle
0
0
0
1
FC Lugano
FC Lugano
0
0
0
1
FC Lucerne
FC Lucerne
0
0
0
1
FC Sion
FC Sion
0
0
0
1
FC St-Gall
FC St-Gall
0
0
0
1
FC Winterthour
FC Winterthour
0
0
0
1
FC Zurich
FC Zurich
0
0
0
1
Grasshopper Club Zurich
Grasshopper Club Zurich
0
0
0
1
FC Lausanne-Sport
FC Lausanne-Sport
0
0
0
1
Servette FC
Servette FC
0
0
0
1
Young Boys
Young Boys
0
0
0
1
Yverdon Sport FC
Yverdon Sport FC
0
0
0
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la