Valaisans humiliés à Genève
Après dix minutes, Servette avait déjà battu Sion

Le derby du Rhône a été à sens unique. Sur sa pelouse, Servette a largement pris le dessus sur un bien pâle FC Sion (5-0). À la 9e minute, les Grenat menaient déjà de trois longueurs.
Publié: 13.05.2023 à 22:24 heures
Servette s'est baladé face à Sion.
Blick_Matthias_Davet.png
Matthias DavetJournaliste Blick

Avant la rencontre, les supporters du FC Sion ne voulaient qu'une chose de la part de leurs joueurs: qu'ils «grillent le rapace» genevois, comme indiqué sur leur tifo. Sauf que les protégés de David Bettoni se sont plutôt brûlés les ailes.

Après neuf minutes (dont sept de jeu effectif après 120 secondes d'interruption), le Servette FC menait déjà 3-0! C'en était trop pour certains supporters sédunois qui ont plié bagages et sont directement repartis en Valais.

Inspiration magique de Clichy

De l'autre côté du stade, les fans grenat jubilaient. Et ce dès la 5e minute, après que le centre de Kevin Mbabu a trouvé le pied gauche de Patrick Pflücke. Une poignée de secondes plus tard, Dereck Kutesa a doublé la marque en prenant le dessus sur Joël Schmied et en allumant Alexandros Safarikas (8e).

Le barbecue espéré par les supporters valaisans n'a pas eu lieu. Le retour de flammes a été terrible.

Mais le plus beau geste de la soirée réside dans la troisième réussite servettienne. 72 secondes après le 2-0, Gaël Clichy a tenté sa chance du milieu du terrain. Trop avancé, le gardien grec du FC Sion n'a pu qu'observer le ballon filer au fond de ses filets.

Goal annulé pour le FC Sion

Logiquement, Servette a ensuite laissé la possession à Sion. Mais, de mal en pis, les Valaisans n'en ont pas profité. Ils ont même vu un but leur être (à juste titre) annulé pour un hors-jeu à la 13e minute.

À la mi-temps, David Bettoni a tenté l'électrochoc en procédant à quatre changements. Transparent, Mario Balotelli a fait partie des joueurs qui ont quitté le terrain après 45 minutes seulement. La première période de la superstar transalpine – marchant tout du long – était indigne du football professionnel.

Publicité

La manita servettienne

Sion a bien tenté de sauver l'honneur, mais ce sont les Servettiens qui ont enfoncé le clou à la 70e. Le but de Miroslav Stevanovic mettait fin aux espoirs – s'il y en avait encore – des Valaisans. Passeur sur le 4-0, Enzo Crivelli a scellé le score sur pénalty (85e).

Les yeux sédunois sont désormais tournés vers la rencontre entre Lugano et Winterthour (dimanche, 16h30). En cas de victoire zurichoise, la lanterne rouge valaisanne se retrouverait à quatre points de la neuvième place. De son côté, Servette continue sa marche vers l'Europe. Avec cette victoire, les Grenat confortent leur position de dauphin et profitent de la défaite du FC Lucerne plus tôt de la soirée.

Super League 23/24, Championship Round
Equipe
J.
DB.
PT.
1
Young Boys
Young Boys
38
42
77
2
FC Lugano
FC Lugano
38
16
65
3
Servette FC
Servette FC
38
16
64
4
FC Zurich
FC Zurich
38
12
60
5
FC St-Gall
FC St-Gall
38
9
57
6
FC Winterthour
FC Winterthour
38
-11
49
Super League 23/24, Relegation Round
Equipe
J.
DB.
PT.
1
FC Lucerne
FC Lucerne
38
-6
49
2
FC Bâle
FC Bâle
38
-7
49
3
Yverdon Sport FC
Yverdon Sport FC
38
-21
47
4
FC Lausanne-Sport
FC Lausanne-Sport
38
-5
45
5
Grasshopper Club Zurich
Grasshopper Club Zurich
38
-8
38
6
FC Stade-Lausanne-Ouchy
FC Stade-Lausanne-Ouchy
38
-37
29
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la