«Qu'importe le positionnement»
Dylan Bronn, nouveau rôle pour une nouvelle vie?

Titularisé devant la défense, Dylan Bronn a vécu une première réussie à ce nouveau poste. Une expérience à renouveler?
Publié: 21.04.2024 à 11:27 heures
|
Dernière mise à jour: 21.04.2024 à 14:35 heures
Thomas Freiburghaus

René Weiler «devait changer quelque chose» pour renouer avec la victoire, qui fuyait Servette depuis plus d'un mois. Il l'a fait face à Grasshoppers (victoire 1-0), en titularisant notamment Dylan Bronn au poste de No 6.

Un choix avant tout tactique de la part de l'entraîneur servettien. «On a pris pas mal de contre-attaques sur les derniers matches», explique René Weiler. Pour éviter cela, le tacticien a choisi de faire confiance à un défenseur central de métier. Celui-ci confirme les dires de son coach: «L'objectif était d'avoir une assise, une sécurité, avec un défenseur qui joue en No 6», détaille Dylan Bronn.

Adaptation express

En plaçant David Douline et Gaël Ondoua sur le banc, René Weiler a choisi d'accorder sa confiance à un défenseur central de métier. «Bronn a une certaine personnalité, de l'expérience. Même s'il n'avait pas encore joué à ce poste, il doit être capable de le faire et a montré qu'il en était capable», se justifie l'entraîneur servettien.

Son défenseur, international tunisien, le lui a plutôt bien rendu. Solide devant la défense, il s'est même permis une jolie ouverture, qui aurait pu se muer en passe décisive pour Antunes (27e). Une facilité d'adaptation pour celui qui n'avait encore jamais joué à ce poste en quelque 200 matches professionnels. «Il y a des gars autour de moi pour me parler. Et je suis aussi là pour donner de la voix pour nous placer. Ça c'est bien passé ce soir», détaille Dylan Bronn.

«Heureux sur le terrain»

Une performance sérieuse, appliquée et une option supplémentaire pour René Weiler à ce poste déjà bien garni. «Douline n'est pas encore dans le rythme pour commencer le match et Ondoua a eu des difficultés dans les derniers matches», déclare le coach servettien.

En tout cas, Dylan Bronn a montré qu'il pouvait assumer devant la défense, à défaut de former la charnière centrale. «Moi, je suis heureux quand je suis sur le terrain. Peu importe le positionnement, peu importe le match. Le plus important c'est l'équipe, pas le joueur», tonne-t-il. Le joueur prêté au Servette FC l'a parfaitement illustré ce soir.

Publicité
Super League 23/24, Championship Round
Equipe
J.
DB.
PT.
1
Young Boys
Young Boys
38
42
77
2
FC Lugano
FC Lugano
38
16
65
3
Servette FC
Servette FC
38
16
64
4
FC Zurich
FC Zurich
38
12
60
5
FC St-Gall
FC St-Gall
38
9
57
6
FC Winterthour
FC Winterthour
38
-11
49
Super League 23/24, Relegation Round
Equipe
J.
DB.
PT.
1
FC Lucerne
FC Lucerne
38
-6
49
2
FC Bâle
FC Bâle
38
-7
49
3
Yverdon Sport FC
Yverdon Sport FC
38
-21
47
4
FC Lausanne-Sport
FC Lausanne-Sport
38
-5
45
5
Grasshopper Club Zurich
Grasshopper Club Zurich
38
-8
38
6
FC Stade-Lausanne-Ouchy
FC Stade-Lausanne-Ouchy
38
-37
29
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la