Première interview du coach
Viré comme un malpropre au FC Sion, David Bettoni «ne regrette rien»

David Bettoni a été remercié le 15 mai par Christian Constantin, devenant le troisième entraîneur remercié au FC Sion dans cette saison catastrophique. Le Français est revenu, sur les ondes de RMC, sur son expérience suisse.
Publié: 23.05.2023 à 15:02 heures
|
Dernière mise à jour: 23.05.2023 à 16:28 heures
La première expérience de David Bettoni en tant que numéro 1 a tourné court.
10 - Ugo Curty - Journaliste Blick.jpeg
Ugo CurtyJournaliste Blick

La brève histoire commune entre l'entraîneur David Bettoni et le FC Sion a pris fin dans des conditions rocambolesques la semaine dernière. Une déroute 5-0 dans le derby contre Servette, marquée par l'intervention de Christian Constantin dans le vestiaire à la mi-temps. Quelques heures plus tard, le départ du Français était acté dans un communiqué de presse long d'une seule ligne et de 16 mots. Il n'aura dirigé l'équipe valaisanne que pour dix rencontres.

Depuis, David Bettoni était resté silencieux, à l'exception d'un post sur les réseaux sociaux. L'ancien assistant de Zinédine Zidane était l'invité de «Génération After» sur la radio française très populaire RMC.

«Si l’on regarde tout ce qu’il y a autour, on n’y va jamais»

«Je ne regrette pas du tout, a résumé le technicien, décidément très positif. C'était une belle expérience, très intéressante, a-t-il expliqué par téléphone. La situation du club était difficile, les résultats n’aidant pas. Nous avons décidé de mettre un terme à notre relation professionnelle pour le bien de tout le monde.»

Les journalistes français n'étaient visiblement pas au courant des circonstances du licenciement de David Bettoni. Même s'ils ont évoqué la personnalité et le pedigree de Christian Constantin, l'entraîneur n'a pas attaqué son ancien président. Tout juste, a-t-il reconnu, «si l’on regarde tout ce qu’il y a autour, on n’y va jamais.» Il a aussi rappelé les retards dans la préparation physique de l'équipe, comme il l'avait déjà fait durant son passage à la tête du FC Sion, notamment «à cause des conditions [météorologiques] difficiles en Suisse».

Aucun problème avec Mario Balotelli

La personnalité de Mario Balotelli a aussi été évoquée durant cette interview d'une dizaine de minutes réalisée en direct. «Je ne suis pas venu à Sion pour Balotelli, a expliqué David Bettoni. Je n'ai pas eu à le gérer. Il a été traité comme les autres, même s'il y a une manière de faire avec des joueurs qui sont passés par de grands clubs.» Le technicien précise encore que les entraînements étaient adaptés «pour ses problèmes de genou». «C'est un garçon qui a beaucoup de talent. Au milieu des joueurs, on voyait vraiment ça transparaître.»

David Bettoni espère désormais vivre une nouvelle expérience en tant qu'entraîneur numéro 1 en France, même s'il n'a pas fermé la porte à un retour sous les ordres de Zinédine Zidane: «Je ne désespère pas de trouver quelque chose ces prochaines semaines.»

Publicité
Super League 23/24, Championship Round
Equipe
J.
DB.
PT.
1
Young Boys
Young Boys
38
42
77
2
FC Lugano
FC Lugano
38
16
65
3
Servette FC
Servette FC
38
16
64
4
FC Zurich
FC Zurich
38
12
60
5
FC St-Gall
FC St-Gall
38
9
57
6
FC Winterthour
FC Winterthour
38
-11
49
Super League 23/24, Relegation Round
Equipe
J.
DB.
PT.
1
FC Lucerne
FC Lucerne
38
-6
49
2
FC Bâle
FC Bâle
38
-7
49
3
Yverdon Sport FC
Yverdon Sport FC
38
-21
47
4
FC Lausanne-Sport
FC Lausanne-Sport
38
-5
45
5
Grasshopper Club Zurich
Grasshopper Club Zurich
38
-8
38
6
FC Stade-Lausanne-Ouchy
FC Stade-Lausanne-Ouchy
38
-37
29
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la