Objectif: le maintien
Yverdon prépare son retour dans l'élite sur la pointe des pieds

Dans exactement un mois, à 16h30 sur la pelouse du FC Zurich, Yverdon Sport retrouvera la Super League, 18 ans après l’avoir quittée. L’occasion de faire le point sur la situation et les attentes du club pour cette nouvelle saison.
Publié: 23.06.2023 à 15:50 heures
|
Dernière mise à jour: 24.06.2023 à 10:11 heures
1/7
L'entraîneur Marco Schällibaum sait que son équipe doit encore se renforcer.
Bastien Feller

Les soucis concernant l’octroi de sa licence derrière lui, le club vaudois peut désormais se concentrer sur sa préparation en vue de la prochaine saison. Elle sera d’ailleurs bien chargée. Les entraînements ont repris le 19 juin et huit matches amicaux sont au programme entre le 24 juin et le 15 juillet. Un nombre en moyenne deux fois supérieur aux autres équipes de Super League. «Les entraînements sont une chose, mais il faut du rythme, détaille l’entraîneur d’Yverdon Sport, Marco Schällibaum, après la séance ouverte aux médias. Ce sont les matches amicaux qui permettent de l’obtenir et nous voulons donner des minutes à tout le monde en cas de blessure de l’un ou l’autre.»

Objectif maintien

Contacté par Blick, Marco Degennaro ne s’en cache pas, l’objectif sera le maintien. «Cela sera une nouvelle expérience et nous devrons être prêts à nous battre dans cette Ligue, clame le directeur général d’Yverdon Sport. La Super League est un championnat compliqué, il faudra se faire mal, car tous les matches ne seront pas faciles.»

La formation nord-vaudoise pourra compter sur le soutien d’un stade Municipal qui pourra accueillir les rencontres du club dès la mi-septembre en raison de travaux de mise à niveau. «Nous espérons avoir entre trois et quatre mille spectateurs par match, poursuit-il. Ce sont les plus grosses affluences que nous avons pu avoir en Challenge League et les adversaires que nous affronterons devraient donner envie aux Yverdonnois de venir au stade passer une partie de leur week-end.» La direction espère donc doubler son affluence, puisque la moyenne était de 1525 spectateurs la saison dernière, alors que l’enceinte peut en accueillir environ 4000.

La valse des joueurs

Reste à savoir qui fera vibrer les fans du stade Municipal. En effet, le club a déjà annoncé le départ de neuf joueurs. Théo Berdayes (Sion), Sandro Theler (Sion) et Tim Spycher (Bâle, prêté à Baden la saison prochaine) sont retournés dans leur club à l’issue de leur prêt, alors que Marculino Ninte, Ali Kabacalman, Sead Hajrovic, Christian Zock, Steve Beleck et Haris Samardzic n’ont, eux, pas été prolongés. Le capitaine William Le Pogam, lui, est resté fidèle. Il a signé jusqu'en 2025.

Le travail sur le marché des transferts s’annonce donc important. «Nous entrons dans une ligue complètement différente, avec des joueurs très différents, précise le dirigeant. Il est clair que le groupe doit être renouvelé et nous le ferons durant les prochaines semaines.»

Une mise à jour de l’effectif qui se fera avec une idée claire en tête pour Marco Degennaro: apporter de l’expérience au groupe. «Nous avons besoin de trois-quatre joueurs expérimentés, que ce soit en Suisse ou à l’étranger. La Super League n’est pas un championnat dans lequel tu peux faire des essais et espérer que cela se passe bien.»

Publicité

Restera? Ne restera pas?

De son côté, l'entraîneur Marco Schällibaum cible les postes à renforcer: «Nous aurons besoin de renfort à tous les niveaux. Kevin Martin s’est blessé aujourd’hui à l’entraînement et ne pourra pas jouer samedi contre le Lausanne-Sport. Mais globalement, deux à trois nouveaux joueurs par ligne. J’aimerais doubler certains postes et augmenter la qualité du groupe afin d'être prêt pour le match face à Zurich.»

Le coach pourra-t-il compter sur son joueur vedette au parcours atypique, Brian Beyer, la saison prochaine? «Il commencera avec nous, assure Marco Degennaro. Mais il a réalisé une très belle saison et des clubs sont naturellement intéressés. Le marché vient de s’ouvrir. En cas d’offres concrètes, nous évaluerons la situation avec lui.» La porte ne semble donc pas fermée et un départ de l'attaquant de 26 ans laisserait un grand vide dans l’offensive vaudoise. Pour rappel, le Français a inscrit 12 buts et réalisé 4 passes décisives en 36 matches la saison dernière.

Le club est toujours en vente

Comme annoncé depuis plusieurs semaines, Mario Di Pietrantonio, président et propriétaire, souhaite vendre le club vaudois. Cela pourrait-il perturber l’équipe dans sa préparation? «Non, rétorque le directeur général. Cela concerne uniquement le président. Nous ne sommes pas touchés par ces discussions. Elles nous accompagnent depuis longtemps et elles ne nous ont pas perturbés ces derniers mois. Les résultats peuvent en témoigner.»

Les semaines à venir seront donc agitées dans la cité thermale. Le travail du directeur général, Marco Degennaro, et du coach, Marco Schällibaum, s'annonce d'autant plus important.

Publicité
Super League 23/24, Championship Round
Equipe
J.
DB.
PT.
1
Young Boys
Young Boys
38
42
77
2
FC Lugano
FC Lugano
38
16
65
3
Servette FC
Servette FC
38
16
64
4
FC Zurich
FC Zurich
38
12
60
5
FC St-Gall
FC St-Gall
38
9
57
6
FC Winterthour
FC Winterthour
38
-11
49
Super League 23/24, Relegation Round
Equipe
J.
DB.
PT.
1
FC Lucerne
FC Lucerne
38
-6
49
2
FC Bâle
FC Bâle
38
-7
49
3
Yverdon Sport FC
Yverdon Sport FC
38
-21
47
4
FC Lausanne-Sport
FC Lausanne-Sport
38
-5
45
5
Grasshopper Club Zurich
Grasshopper Club Zurich
38
-8
38
6
FC Stade-Lausanne-Ouchy
FC Stade-Lausanne-Ouchy
38
-37
29
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la