Le gardien est prêté à Winterthour
Poussé à l'exil, Timothy Fayulu joue un mauvais tour à Sion

Le portier genevois du FC Sion évolue cette saison avec Winterthour. Il vient de fêter deux victoires en deux semaines contre le club valaisan.
Publié: 19.10.2022 à 06:14 heures
|
Dernière mise à jour: 19.10.2022 à 12:27 heures
Après le succès obtenu à Tourbillon début octobre, Timothy Fayulu a encore battu le FC Sion ce mardi soir.
10 - Ugo Curty - Journaliste Blick.jpeg
Ugo CurtyJournaliste Blick

Timothy Fayulu n'a pas raté ses retrouvailles avec le FC Sion. Prêté à Winterthour, le gardien a fêté deux victoires face à ses anciens coéquipiers, en l'espace d'à peine deux semaines. Mardi, il a même réussi un blanchissage dans une grosse ambiance à la Schützenwiese (1-0).

«Pas d'amitié qui compte»

«Forcément, ces matches contre Sion ont été spéciaux, a reconnu le Genevois tout sourire. J'ai pu conseiller mes coéquipiers sur les joueurs valaisans. Si j'ai beaucoup d'amis en face, il n'y a pas d'amitié qui tienne dès que je rentre sur le terrain.»

A 23 ans, le gardien retrouve une place de titulaire en Super League. Malgré 26 apparitions sous le maillot du FC Sion, Timothy Fayulu n’était pas un numéro un aux yeux de l’entraîneur Paolo Tramezzani. Son avenir en Valais s’est bouché davantage cet été avec l’arrivée d’Heinz Lindner.

Sous contrat jusqu’en 2024 à Tourbillon, Timothy Fayulu a choisi Winterthour pour retrouver le terrain. Les débuts de son prêt ont été compliqués, en encaissant seize buts sur ses cinq premières apparitions. Le néo-promu zurichois affichait un bilan comptable famélique à la fin de l'été.

La discussion qui a tout changé

«Tout a changé pendant la pause internationale fin septembre, analyse Timothy Fayulu. On s'est dit nos quatre vérités. Tout le monde a parlé, même les remplaçants. Le coach a su écouter et évoluer.»

Résultat, Bruno Berner a changé de système tactique en passant à quatre défenseurs. «Cela a tout changé.» Les Zurichois ont obtenu leur première victoire début octobre... sur le terrain du FC Sion. Un succès que le club attendait depuis 37 ans dans l'élite du football suisse.

Publicité

Fayulu se plaît à Winterthour

Depuis, ça rigole à Winterthour. Le club a cumulé 10 points sur 12 possibles, avec une défense retrouvée (un seul goal concédé). «Nous avons enfin retrouvé cette euphorie de la promotion, se félicite Timothy Fayulu. Maintenant, il faut réussir à enchaîner.»

Le gardien genevois n'a (presque) rien eu à faire mardi. Très serein dans ses prises de balle, il a été dignement fêté par le public de la Schützenwiese. «Je me sens bien ici. Les valeurs du club me correspondent aussi. Je prends deux cours d'allemand deux fois par semaine et je fais tout pour m'intégrer dans l'équipe.»

Une belle avance sur Zurich

C'est grâce à cette force collective que Winterthour peut espérer sauver sa place en Super League. Grâce à cette victoire en ouverture de la 12e journée, le FCW compte désormais sept points d'avance sur le FC Zurich, champion de Suisse en titre.

Super League 23/24, Championship Round
Equipe
J.
DB.
PT.
1
Young Boys
Young Boys
38
42
77
2
FC Lugano
FC Lugano
38
16
65
3
Servette FC
Servette FC
38
16
64
4
FC Zurich
FC Zurich
38
12
60
5
FC St-Gall
FC St-Gall
38
9
57
6
FC Winterthour
FC Winterthour
38
-11
49
Super League 23/24, Relegation Round
Equipe
J.
DB.
PT.
1
FC Lucerne
FC Lucerne
38
-6
49
2
FC Bâle
FC Bâle
38
-7
49
3
Yverdon Sport FC
Yverdon Sport FC
38
-21
47
4
FC Lausanne-Sport
FC Lausanne-Sport
38
-5
45
5
Grasshopper Club Zurich
Grasshopper Club Zurich
38
-8
38
6
FC Stade-Lausanne-Ouchy
FC Stade-Lausanne-Ouchy
38
-37
29
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la