Le coach d'YB est en danger
Raphaël Wicky: «Je ne vais pas tomber en dépression maintenant»

YB a subi sa troisième défaite en huit jours! Toutes les interrogations concernant Raphael Wicky ne sont toutefois pas responsables de la crise, assure-t-on à Berne. Mais que faire maintenant?
Publié: 04.03.2024 à 05:58 heures
1/6
Raphael Wicky et YB ont subi leur troisième défaite consécutive, ce dimanche contre le FCZ.
RMS_Portrait_AUTOR_933.JPG
Blick_Portrait_2460.JPG
Lucas Werder et Benjamin Soland

«Je ne me souviens pas avoir déjà été dans une telle situation avec YB», déclare Sandro Lauper après la défaite 1-0 contre le FC Zurich. Rien d'étonnant à ça: la dernière fois où Bernois ont enchaîné deux échecs en Super League, en avril 2017, Sandro Lauper jouait encore pour le rival cantonal, Thoune. Et le long de la ligne de touche d'YB se trouvait un certain Adi Hütter.

Avec l'élimination en Coupe contre Sion (1-2), cela fait même trois échecs en huit jours. «On ne peut pas empêcher qu'après six ans, il y ait une phase où tout va moins bien», estime Sandro Lauper. Le milieu de terrain ne peut toutefois pas nier que la série de défaites a laissé des traces. «Je mentirais si je disais que nous ne ressentons pas l'insécurité sur le terrain. Tout le monde se met à réfléchir, ce qui rend les actions moins nettes».

«Un coup de poing dans la figure«

Lors de la visite au Letzigrund, il ne faut que dix secondes pour qu'YB encaisse un nouveau coup. Mathew marque d'une belle reprise directe pour donner l'avantage aux Zurichois. «Un coup de poing dans la figure», déclare Sandro Lauper. La réponse bernoise n'est pas efficace, car Silvère Ganvoula place sa tentative sur le poteau.

Ensuite, c'est surtout le FCZ qui joue. Ce n'est que parce que l'équipe locale laisse passer deux occasions de premier ordre par Okita et Marchesano qu'YB ne rentre pas à la pause avec un retard plus important. Même si les Bernois s'améliorent dans les 45 dernière minutes, ils ne sont que rarement dangereux devant le but de Brecher, le gardien du FCZ. Au final, la défaite 0-1 est plus que correcte.

Raphaël Wicky ne se soucie pas de l'avenir

Mais pourquoi les Bernois semblent-ils perdre en quelques jours une saison intéressante, du moins en termes de résultats? «On peut chercher les raisons, que ce soit le trop grand nombre de changements de joueurs dans l'équipe, les matchs européens qui nous prennent de l'énergie ou la liste des blessés», répond Sandro Lauper. Tous les joueurs bernois s'accordent du moins publiquement à dire que la situation de l'entraîneur Raphael Wicky n'est pas responsable de la crise.

«Cela n'a rien à voir avec ma situation contractuelle», déclare le coach lui-même. Il ne se fait pas de souci pour son avenir. Bien qu'il ait beaucoup gagné avec YB au cours des 20 derniers mois, il a toujours gardé les pieds sur terre. «C'est pourquoi je ne vais pas non plus tomber en dépression maintenant», déclare le Valaisan.

Publicité

Steve Von Bergen promet une clarification prochaine

Avant le match à Zurich le directeur sportif d'YB, Steve von Bergen, s'exprime dans une interview avec Blue concernant les discussions contractuelles en cours avec son entraîneur. «Beaucoup de choses dépendent aussi de la manière dont on gère une situation. Dans les prochains jours et semaines, il y aura certainement des éclaircissements», promet Steve von Bergen.

Evidemment, les discussions entre la direction d'YB et Wicky portent sur la question de savoir si l'entraîneur restera à Berne jusqu'à l'été ou au-delà. Mais après ces trois échecs consécutifs, il n'est plus exclu qu'aucun des deux scénarios ne se réalise.

Credit Suisse Super League 24/25
Equipe
J.
DB.
PT.
1
FC Zurich
FC Zurich
1
2
3
2
FC Lausanne-Sport
FC Lausanne-Sport
1
1
3
3
FC Lugano
FC Lugano
1
1
3
3
FC Sion
FC Sion
1
1
3
3
Servette FC
Servette FC
1
1
3
6
FC Winterthour
FC Winterthour
1
1
3
7
FC Bâle
FC Bâle
1
-1
0
8
FC Lucerne
FC Lucerne
1
-1
0
8
Grasshopper Club Zurich
Grasshopper Club Zurich
1
-1
0
8
Young Boys
Young Boys
1
-1
0
11
FC St-Gall
FC St-Gall
1
-1
0
12
Yverdon Sport FC
Yverdon Sport FC
1
-2
0
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la