«Il y aura Yverdon sur FIFA»
Nehemie Lusuena, de la huitième à la première division

Enfant d'Yverdon, Nehemie Lusuena a gravi tous les échelons avec son club de cœur. Et dire qu'il y a quelques années, il voulait totalement arrêter le football. Rencontre avec le milieu de terrain vaudois avant la reprise.
Publié: 22.07.2023 à 12:13 heures
|
Dernière mise à jour: 22.07.2023 à 12:37 heures
Ce dimanche, Yverdon prendra part à son premier match de Super League depuis 2006. Et Nehemise Lusuena pourrait bien y jouer.
Blick_Matthias_Davet.png
Matthias DavetJournaliste Blick

A Yverdon, Nehemie Lusuena fait partie des meubles. L'enfant du pays a (presque) toujours évolué sous les couleurs blanches et vertes de sa ville natale. Seule escapade en terres «étrangères», un passage au Team Vaud il y a de nombreuses années.

«Mais à un moment, j'en ai eu marre du foot, surtout de l'ambiance de manière générale, nous explique le milieu défensif. J'ai pris une année sabbatique et j'en ai profité pour finir tranquille mon CFC de logisticien.» En parallèle de la fin de son apprentissage, le jeune Vaudois a été encouragé par ses amis à rejoindre la deuxième équipe d'YS, en 4e ligue. «J'ai été tenté par les deux entraînements par semaine», en rigole-t-il.

Une saison pour tout changer

Lors de cette saison 2015-16, tout s'enchaîne très vite pour Nehemie Lusuena. «Tout se passe bien avec la 2, se souvient-il. On gagne des matches et on décroche même la promotion en 3e ligue.» Grâce à ses bonnes performances, l'Yverdonnois est convoqué avec les juniors A pour disputer la Coca-Cola Junior League. Là, il y dispute un entraînement et réalise un bon tournoi.

La fin de la saison approche et il reste deux matches à la première équipe d'Yverdon en 1re Ligue. Nehemie Lusuena y est appelé: «Je fais deux bonnes mi-temps… Et depuis là, je n'ai plus bougé.»

Arrêté par les passants

Avec son club de cœur, le milieu défensif a évolué à quasi tous les niveaux: 1re Ligue, Promotion League, Challenge League et, ce dimanche (16h30, à Zurich), Super League. Et de toutes ces promotions, quelle était la plus belle? «La dernière, répond Nehemie Lusuena. C'était la meilleure au niveau des émotions, avec beaucoup d'engouement. On marchait dans la ville et on nous arrêtait pour nous dire: 'Merci les gars'.» Quid de celle en 3e ligue? «(rires) Ah oui, mais ce n'est pas vraiment pareil.»

En 2019, Nehemie Lusuena jouait déjà à Yverdon. Ici, en Coupe de Suisse contre Neuchâtel Xamax.

En sept ans avec la première équipe d'YS, Nehemie Lusuena en a vécu des choses. Et deux souvenirs l'ont particulièrement marqué. Déjà, son premier but en Challenge League, contre Neuchâtel Xamax. «Et l'autre, c'est d'avoir évolué avec Djibril Cissé, rappelle le milieu de 25 ans. C'était particulier d'avoir à côtoyer un tel joueur. On échangeait beaucoup et c'était un gars vraiment sympa. Il nous aidait dans tout, nous laissait poser n'importe quelle question et était toujours à l'écoute.»

Publicité

D'ailleurs, Nehemie Lusuena avoue que l'arrivée de l'international français l'a «un peu» aidé dans la suite de sa carrière, «en me remettant dans le droit chemin». «A l'époque, j'étais un peu plus dissipé mais on était jeunes.»

La Ligue des champions?

Après Djibril Cissé, l'Yverdonnois va désormais jouer sur le même terrain que des Fabian Frei, Kastriot Imeri ou Jean-Pierre Nsamé. «Le meilleur truc, c'est de pouvoir mettre YS sur la carte du football suisse… Et en plus, on est dans FIFA. Je jouerai mon prochain match avec nous-mêmes.»

Ce dimanche, Yverdon prendra donc part à son premier match de Super League depuis 2006. Une rencontre à Zurich, durant laquelle «Nehemie aura de fortes chances de jouer», selon son coach Marco Schällibaum.

«La concurrence est rude cette année, souligne le principal intéressé. Mais je vais essayer de gagner ma place de titulaire.» En s'imposant en Super League, Nehemise Lusuena aurait quasi tout vécu avec YS. On peut déjà penser à la Ligue des champions l'année prochaine? «C'est le but, sourit Nehemie Lusuena. En tout cas, d'emmener Yverdon en Europe. Après avoir réussi ça, j'aurai tout fait avec ce club.»

Publicité
Credit Suisse Super League 24/25
Equipe
J.
DB.
PT.
1
FC Zurich
FC Zurich
1
2
3
2
FC Lausanne-Sport
FC Lausanne-Sport
1
1
3
3
FC Lugano
FC Lugano
1
1
3
3
FC Sion
FC Sion
1
1
3
3
Servette FC
Servette FC
1
1
3
6
FC Winterthour
FC Winterthour
1
1
3
7
FC Bâle
FC Bâle
1
-1
0
8
FC Lucerne
FC Lucerne
1
-1
0
8
Grasshopper Club Zurich
Grasshopper Club Zurich
1
-1
0
8
Young Boys
Young Boys
1
-1
0
11
FC St-Gall
FC St-Gall
1
-1
0
12
Yverdon Sport FC
Yverdon Sport FC
1
-2
0
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la