Faux pas de David Bettoni
Le nouveau coach du FC Sion a reçu «un formidable accueil des Valois»

«Les Valois», c'est comme ça que David Bettoni a rebaptisé les habitants du Valais. Une petite bourde du nouvel entraîneur français du FC Sion qui a vécu une soirée pénible samedi à Berne (défaite 4-0).
Publié: 11.03.2023 à 21:54 heures
|
Dernière mise à jour: 11.03.2023 à 22:12 heures
A l'image de son équipe, David Bettoni n'a pas fait tout juste samedi soir à Berne.
10 - Ugo Curty - Journaliste Blick.jpeg
Ugo CurtyJournaliste Blick

Samedi, David Bettoni a vécu son premier match à la tête du FC Sion, une soirée qui s'est soldée par une lourde défaite 4-0. Juste avant le coup d'envoi, le nouvel entraîneur du club était passé devant la caméra de Blue Sports. Le Français de 51 ans s'est projeté sur ce match contre le leader d'YB, répétant son plaisir d'être en Valais depuis lundi. «J’ai eu un formidable accueil des Valois», s'est notamment réjoui le technicien.

Cela n'a pas été la seule erreur des Sédunois samedi soir sur la pelouse synthétique du Wankdorf. Les visiteurs étaient déjà réduits à dix et menés de deux longueurs à la 37e minute. Deux autres goals bernois sont tombés en fin de match.

«Les fantômes du passé ont ressurgi»

«En tant qu'entraîneur, on sait qu’on doit faire face à des imprévus dans le football, a tenté de philosopher David Bettoni après le coup de sifflet final. Les circonstances font que la rencontre est difficile à analyser à chaud.»

Le nouveau coach espérait forcément un autre baptême du feu. «Bien sûr, on veut toujours débuter par une victoire. Mais, je ne me concentre pas sur mon cas personnel. Je suis avant tout triste pour l'équipe et les supporters. J'ai vu des garçons qui se sont battus pendant 70 minutes. Même s'il y a des erreurs, je n'ai rien à leur reprocher jusqu'au 3-0. Ensuite, les fantômes du passé ressurgissent un peu, mais c'est humain.»

«Certains joueurs sont en deçà physiquement»

Hantée, cette équipe du FC Sion est-elle malade? «Non, je n’utiliserais pas ce mot, répond David Bettoni. On n’est pas malades, juste en manque de confiance. À moi de trouver, dans ma gestion, le moyen de les booster, de dire aussi quand les choses ne vont pas.»

Privé de Mario Balotelli, annoncé malade, l'entraîneur devra sûrement faire sans Giovanni Sio, expulsé à la 25e minute. «Nous aurons une semaine supplémentaire pour travailler et évaluer l'effectif, a expliqué le Français. Certains joueurs sont encore en deçà dans le registre physique. Malgré tout, je trouve que l'équipe a eu une tenue cohérente.»

Publicité

«Je reste serein»

Le FC Sion pourrait se retrouver dernier si Winterthour obtient au moins un point dans le derby contre GC dimanche. «Je reste serein et nous avons encore du temps, a positivé David Bettoni. Il faut reconnaître qu'YB était meilleur que nous, qu'ils sont au-dessus du lot dans ce championnat. Nous aurons d'autres adversaires à notre portée. Nous voulons démontrer qu’on mérite de rester dans cette ligue. Tant qu'il y aura une marge de progression, j'y croirai.»

Les Valaisans, ou les Valois c'est selon, recevront GC samedi prochain (20h30) pour la première de David Bettoni devant ses supporters à Tourbillon.


Super League 23/24, Championship Round
Equipe
J.
DB.
PT.
1
Young Boys
Young Boys
38
42
77
2
FC Lugano
FC Lugano
38
16
65
3
Servette FC
Servette FC
38
16
64
4
FC Zurich
FC Zurich
38
12
60
5
FC St-Gall
FC St-Gall
38
9
57
6
FC Winterthour
FC Winterthour
38
-11
49
Super League 23/24, Relegation Round
Equipe
J.
DB.
PT.
1
FC Lucerne
FC Lucerne
38
-6
49
2
FC Bâle
FC Bâle
38
-7
49
3
Yverdon Sport FC
Yverdon Sport FC
38
-21
47
4
FC Lausanne-Sport
FC Lausanne-Sport
38
-5
45
5
Grasshopper Club Zurich
Grasshopper Club Zurich
38
-8
38
6
FC Stade-Lausanne-Ouchy
FC Stade-Lausanne-Ouchy
38
-37
29
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la