Départ surprise
Philippe Senderos licencié par Servette, un départ entouré de mystère

Ce lundi matin, Philippe Senderos a annoncé son départ de Servette sur les réseaux sociaux. Le club a ensuite précisé qu'il avait été remercié avec effet immédiat. L'ancien défenseur de la Nati était revenu dans son club en tant que directeur sportif il y a trois ans.
Publié: 13.02.2023 à 08:56 heures
|
Dernière mise à jour: 13.02.2023 à 15:15 heures
Surprise ce lundi matin: Philippe Senderos annonce sa démission après trois ans au poste de directeur sportif grenat.
10 - Ugo Curty - Journaliste Blick.jpeg
Ugo CurtyJournaliste Blick

Samedi, Servette a fêté sa première victoire de la saison et retrouvé sa place de dauphin au classement. La semaine commence pourtant sur un coup de tonnerre pour le club grenat. Son directeur sportif Philippe Senderos annonce son départ sur les réseaux sociaux.

Deux heures plus tard, le Servette FC a confirmé l'information dans un communiqué de presse officiel, précisant que le dirigeant avait été licencié avec effet immédiat ce lundi. «Le club et toute la famille grenat le remercient pour le travail accompli durant ces trois belles années et lui souhaite le meilleur pour son avenir professionnel. (...) Le Conseil d’Administration va maintenant poursuivre son travail sur un changement stratégique visant à optimiser l’organisation du club, notamment dans le secteur sportif.»

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Un message empli de sous-entendus

Les au revoir de Philippe Senderos avaient surpris, tant dans la forme que dans le fond. Il avait anticipé toute communication officielle en la jouant solo. S'il espérait partir «prochainement», le club a tranché et l'a donc libéré avec effet immédiat.

L'ancien défenseur de la Nati précisait en fin de message que le «SFC est une institution qui est et sera toujours au-dessus de tout».

«Au cours de ces 3 saisons, j'ai poursuivi la professionnalisation avec l'Académie comme pilier du projet de développement et de la stratégie mise en place par le Conseil d'administration et par le propriétaire (...). La vie d'un club est faite de cycles. Le mien arrive à échéance. Je quitterai prochainement le SFC avec le sentiment du devoir accompli et la fierté d'avoir toujours été fidèle à mes valeurs et à mes convictions.»

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

Un troisième départ en coulisses

Ces derniers mois, le club grenat est secoué par plusieurs départs en coulisses. En décembre, Richard Feuz a démissionné de son poste de directeur général. Le jeune dirigeant est aussi membre du Comité central de la Swiss Football League.

Publicité

A la fin de la saison dernière, le président Pascal Besnard avait, lui aussi, rendu son tablier. Il est depuis remplacé de manière intérimaire par Didier Fischer. Ce dernier est aussi à la tête de la Fondation 1890, propriétaire des deux clubs servettiens: le Servette FC et Genève-Servette.

Super League 23/24, Championship Round
Equipe
J.
DB.
PT.
1
Young Boys
Young Boys
38
42
77
2
FC Lugano
FC Lugano
38
16
65
3
Servette FC
Servette FC
38
16
64
4
FC Zurich
FC Zurich
38
12
60
5
FC St-Gall
FC St-Gall
38
9
57
6
FC Winterthour
FC Winterthour
38
-11
49
Super League 23/24, Relegation Round
Equipe
J.
DB.
PT.
1
FC Lucerne
FC Lucerne
38
-6
49
2
FC Bâle
FC Bâle
38
-7
49
3
Yverdon Sport FC
Yverdon Sport FC
38
-21
47
4
FC Lausanne-Sport
FC Lausanne-Sport
38
-5
45
5
Grasshopper Club Zurich
Grasshopper Club Zurich
38
-8
38
6
FC Stade-Lausanne-Ouchy
FC Stade-Lausanne-Ouchy
38
-37
29
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la