Super League à douze équipes
La révolution du football suisse est confirmée

Le grand chambardement dans le football suisse est acté: dès 2023, il y aura douze équipes en Super League au lieu de dix. Les places en Coupe d'Europe seront désormais attribuées lors d'une phase de play-off.
Publié: 20.05.2022 à 12:06 heures
|
Dernière mise à jour: 20.05.2022 à 13:21 heures
Blick

Les patrons des clubs de Super League et de Challenge League ont pris leur décision vendredi matin. Le football suisse est sur le point de subir une petite révolution. À partir de la saison 2023-2024, la Super League comptera douze équipes au lieu des dix actuelles. Et le championnat sera désormais divisé en trois phases.

La phase de qualification comprendra 22 journées, au cours desquelles chaque formation jouera un match à domicile et un autre à l'extérieur contre chacun des onze autres clubs. Vient ensuite la phase deux, le tour final: les six meilleurs clubs de la première phase jouent dans le groupe des champions et les clubs classés de la septième à la douzième place dans le groupe de relégation. Là aussi, c'est tous contre tous, une fois à la maison et une fois en déplacement, ce qui donne dix tours supplémentaires.

Et c'est là que tout se joue! Dans la troisième phase, les play-off, le premier et le deuxième du premier groupe se disputent le titre de champion au meilleur des trois matches, selon la proposition de la SFL. Les rangs trois à dix jouent pour les places en Coupe d'Europe avec des matchs aller-retour, comme en phase finale des Coupes d'Europe. Le barrage pour l'avant-dernier du groupe de relégation contre le deuxième de la Challenge League est maintenu. Le dernier du groupe de relégation, lui, redescend directement en 2e division.

Saison de transition en 2022-2023

Afin que le nouveau mode de compétition puisse démarrer sans problème à l'été 2023, des changements interviendront dès la saison prochaine. Le mode de jeu reste certes le même qu'auparavant, toutes les équipes se rencontrant quatre fois (36 matches au total).

Cependant, il n'y aura pas de relégation directe la saison prochaine. Le dernier du classement disputera un barrage contre le troisième de Challenge League à la fin de l'exercice. Ceci parce que le duo de tête de la Challenge League sera directement promu.

(Adaptation par Jocelyn Daloz)

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la