Malgré la défaite contre Messi
Lewandowski pourrait tout de même recevoir le Ballon d'or

Lionel Messi a remporté le Ballon d'or et Robert Lewandowski est une fois de plus déçu. Pascal Ferré, rédacteur en chef de France Football, l'organisateur de l'événement, donne tout de même au Polonais l'espoir d'obtenir le prix.
Publié: 01.12.2021 à 13:10 heures
Pour Robert Lewandowski (ici avec sa femme Anna), l'espoir de remporter le Ballon d'Or existe encore.
Cédric Heeb

«Tout le monde sait que tu aurais été le gagnant l’année dernière», a déclaré Lionel Messi à Robert Lewandowski après avoir ravi le Ballon d'or au Polonais. Mais l’espoir subsiste pour l’attaquant du Bayern de remporter son premier Ballon d'or. Notamment parce que Messi a insisté sur ce point.

En effet, dans son discours de remerciement, l’Argentin a demandé à «France Football» de remettre quand même le prix à Lewandowski pour 2020. Une option que le rédacteur en chef Pascal Ferré n’exclut pas: «Nous pouvons y réfléchir. Nous ne devons pas prendre la décision trop rapidement», explique-t-il à «Watson». Mais une distinction a posteriori ne serait pas si simple.

L’attribution serait compliquée

«Nous devrions en même temps respecter l’histoire du Ballon d'or, qui est basée sur des élections», explique le Français. On ne peut pas dire avec certitude que le Polonais les aurait remportées l’année dernière si elles avaient eu lieu car il n’y a pas eu de vote officiel.

En 2020, la cérémonie a été annulée en raison de la pandémie. Lewandowski avait réalisé une année civile fantastique: l’attaquant de 33 ans avait remporté la Bundesliga et la Ligue des champions avec le Bayern Munich et avait marqué 45 buts toutes compétitions confondues.

Pascal Ferré n’a pas voté pour Messi

Le journaliste français révèle que, cette année encore, il voyait l’attaquant le plus prolifique du moment en tête: «Je n’ai pas mis Messi en premier. J’ai choisi Lewandowski, mais je pense que Messi mérite aussi le Ballon d'Or», écrit «Sport1».

Il est donc toujours possible que le buteur du Bayern soit tout de même récompensé pour sa fantastique année 2020. Car «pour être honnête, l’année dernière, Lewandowski aurait eu de grandes chances de gagner», souligne Ferré. Une récompense a posteriori serait en tout cas méritée.

Publicité


Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la