La Russie sanctionnée
Paris récupère la finale de la Ligue des champions

Prévue à Saint-Pétersbourg le 28 mai prochain, l'organisation de la finale de la plus importante Coupe européenne de football a changé de mains. L'UEFA l'a décidé ce vendredi matin lors d'une réunion extraordinaire de son comité exécutif.
Publié: 25.02.2022 à 10:42 heures
|
Dernière mise à jour: 25.02.2022 à 11:33 heures
La «Gazprom Arena» n'accueillera pas la finale de la Ligue des champions cette année.

Réuni en urgence à Nyon, le comité exécutif de l'UEFA a décidé que la finale de la Ligue des champions ne se jouerait pas à Saint-Pétersbourg le 28 mai. La guerre en Ukraine est la cause de ce changement de programme.

Le match aura lieu finalement au Stade de France. L'enceinte située au nord de Paris avait accueilli en 2006 cette rencontre, remportée alors par le FC Barcelone contre Arsenal (2-1).

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

«L'UEFA tient à exprimer ses remerciements et sa gratitude au président de la République française, Emmanuel Macron, pour son soutien et son engagement personnel qui ont permis de déplacer le match le plus prestigieux du football européen à un moment de crise sans précédent», a écrit la fédération dans un communiqué de presse.

Sauvetage de joueurs et terrains neutres

Celle-ci a également évoqué le sort des joueurs pris au piège sur le territoire ukrainien. «En collaboration avec le gouvernement français, l'UEFA soutiendra pleinement les efforts multipartites visant à assurer le sauvetage des joueurs de football et de leurs familles en Ukraine qui font face à de terribles souffrances humaines, à la destruction et au déplacement.»

L'UEFA a également décidé que les matches européens à domicile des équipes russes et ukrainiennes devraient se jouer sur terrain neutre. Le Spartak Moscou est concerné en Ligue Europa. Cette décision n'affecte pour l'instant pas le match de barrage prévu fin mars entre la Russie et la Pologne, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde.

(Blick avec les agences)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la