Ilija Borenovic, coach du LS
«Ça fait du bien au moral»

Le Lausanne-Sport n'a toujours pas gagné cette saison. Mais le point récolté sur la pelouse de Servette samedi soir rassure quelque peu dans le vestiaire vaudois.
Publié: 26.09.2021 à 01:57 heures
|
Dernière mise à jour: 26.09.2021 à 02:00 heures
Blick_Matthias_Davet.png
Matthias DavetJournaliste Blick

Alors que, mercredi soir après le match face à Young Boys, le Lausanne-Sport semblait en crise, les Vaudois se sont remobilisés. Face à un Servette contre qui ils n’avaient plus perdu depuis février 2013 dans l’élite, les hommes d’Ilija Borenovic ont récolté un bon point. Outrageusement dominés, les Lausannois ont pu souffler au coup de sifflet final. Tout comme leur entraîneur au moment des interviews.

Pour le Lausanne-Sport, il s’agit d’un bon résultat?
Exactement. Il fallait mettre la mentalité nécessaire pour rester invaincu ici contre une équipe rodée, en confiance et devant leur public. On a su faire le dos rond, faire les efforts nécessaires et je suis donc satisfait du résultat.

Pourtant, offensivement, il y a eu beaucoup de déchets.
Oui, il y a eu inhabituellement trop de déchets. Même chez les joueurs qui, d’habitude, font preuve de peu de déchets. Aujourd’hui (ndlr: samedi), on a failli techniquement et cela ne nous a pas permis d’avoir des temps de possession suffisamment longs et de contrôler le match par le jeu.

Cette victoire, elle fait du bien au moral?
Je n’ai pas encore vu les joueurs mais oui, ça fait du bien. Si avant ce soir, nous avions une ou deux victoires en poche, le point ici aurait été bon à prendre. Mais, tout le monde est en train de courir après cette première victoire. Je pense toutefois que défensivement, on a fait un bon match, ce qu’on n’avait pas su montrer lors de la dernière rencontre (ndlr: la défaite 1-6 contre YB). On a, face à une très bonne équipe offensivement, su répondre présent.

Qu’avez-vous pensé de la première apparition de Simone Grippo?
En phase défensive, il a été très intéressant. Au niveau du leadership également. Il a su calmer le jeu lorsque nous avions le ballon et mettre le pied sur celui-ci, à la suite de certaines attaques servettiennes. Il a bien été présent et je suis satisfait.

Ses dernières minutes remontaient à mai de cette année. A quel point cela impacte-t-il ses performances?
C’est un joueur qui n’a pas eu une préparation optimale, au contraire de tous les joueurs ici. Il aura besoin d’un peu de temps pour atteindre son meilleur niveau.

Publicité

Y a-t-il eu une préparation spéciale pour cette rencontre?
Nous avons uniquement l’entraînement d’hier (ndlr: vendredi). Nous avons beaucoup travaillé sur le plan mental, car nous voulions donner une meilleure image de notre groupe. Ce que nous avons réussi à faire ce soir.

Peut-on parler de match référence pour Lausanne?
Non. C’était un match moyen sur le plan technique. Parfois, il y a des équipes qui ont du mal sur un terrain, nous glissions beaucoup. Nous avions de la peine à avoir de bons appuis et à garder les ballons en attaque.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la