Il a séduit Peter Zeidler
Un joueur d'Étoile Carouge à l'essai à Saint-Gall grâce à un message WhatsApp

Ce printemps, Loris Mettler a joué contre Saint-Gall en Coupe. Il s'entraîne désormais avec le club de Super League. Tout ça parce qu'il s'est procuré le contact de Peter Zeidler.
Publié: 18.06.2022 à 10:37 heures
Loris Mettler (à g.) faisait partie de l'équipe qui avait fait trébucher le FC Bâle.
Stefan Kreis

Don’t ask, don’t get! Celui qui ne demande pas, ne l’obtient pas! Une devise de vie que Loris Mettler a prise au pied de la lettre. Au lieu de continuer à jouer en Promotion League pour Étoile Carouge, le milieu de terrain a envoyé un message WhatsApp débordant de motivation à l’entraîneur de Saint-Gall Peter Zeidler. Mission réussie puisqu’il a été invité à faire un essai.

«J’ai senti que je devais lui écrire», explique Loris Mettler. Le Genevois a fait la connaissance de Peter Zeidler après le quart de finale de Coupe de Suisse. Il avait trouvé l’entraîneur des Brodeurs très sympathique et ouvert. De plus, Loris Mettler avait réalisé une bonne performance lors de la courte défaite 1-2 des siens.

L’argent ne joue aucun rôle

Le Genevois a pourtant du mal à croire qu’il est maintenant à l’essai chez le club de Super League. «J’aime le FC Saint-Gall, l’équipe, la philosophie, l’entraîneur, la ville, tout simplement», déclare l’ailier genevois. De quoi imaginer signer un contrat professionnel? Ce serait certes fantastique, selon le principal intéressé. «Mais le simple fait que je sois ici à l’essai est déjà extraordinaire.» Une offre en Challenge League séduirait également le joueur de 23 ans.

Et l’argent ne joue pas un grand rôle dans ses choix. «Pour moi, le football est avant tout une passion. Et si je joue assez bien, le reste viendra tout seul.»

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

En attendant, l’ancien junior de Servette a tiré un trait sur Étoile Carouge. «Cela fait trois ans que j’y suis, mais j’avais besoin de changement. J’ai décidé de ne pas prolonger mon contrat. Je suis très ambitieux.»

D’ailleurs, cette année, il s’en est fallu de peu pour qu’un autre joueur carougeois n’atterrisse au FC Saint-Gall. Les Brodeurs avaient fait une offre à Aurélien Chappuis. Mais celui-ci l’a déclinée. Il a préféré se concentrer sur son travail de conseiller financier.

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la