Face à l'armada tricolore
Manuel Akanji n'a pas peur des attaquants français

La défense suisse attend les trois attaquants des Bleus: Mbappé, Griezmann et Benzema. Manuel Akanji, défenseur de l'équipe nationale, n'est pas inquiet à ce sujet.
Publié: 28.06.2021 à 09:30 heures
Max Kern (Bucarest)

La pression est-elle déjà là avant le match de lundi soir contre les champions du monde? «Non», répond d'emblée le défenseur de la Nati, Manuel Akanji (25 ans), samedi soir après l'entraînement à Bucarest. «Deux jours avant, je suis plutôt tranquille. Je vais essayer de me concentrer pleinement dimanche et surtout le jour du match.»

La défense suisse sera attendue face à l'ouragan français composé de Kylian Mbappé, Karim Benzema et Antoine Griezmann. «Évidemment, ce sont trois très, très bons attaquants, avoue le défenseur de Dortmund. Ce n'est qu'ensemble, comme une seule unité, que nous pouvons nous défendre contre eux. Pour y parvenir, nous devons également jouer au plus haut niveau.»

«Les Français vont mettre le paquet dès le début»

La Suisse jouera-t-elle plus défensivement que d'habitude contre la France? «Je ne vais pas révéler comment nous allons jouer, sourit Manuel Akanji. Mais, on ne peut pas non plus uniquement défendre contre les Bleus, nous l'avons appris par le passé. Si vous ne faites qu'attendre, vous finirez par encaisser un but. Et ensuite, il est difficile de retourner la situation.»

Comment le natif de Winterthour attend-il les Français? «Ils vont mettre le paquet dès le début et essayer de montrer qu'ils sont champions du monde. Mais nous n'avons peur d'aucun adversaire. Nous devons leur montrer dès le début que nous ne sommes pas effrayés.»

Et avec quel adversaire sera-t-il le plus au duel lundi soir? «Probablement Benzema», répond Akanji.

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la