Match nul face à l'Autriche
Granit Xhaka: «On n'a pas dominé ainsi depuis longtemps»

La Suisse a été plutôt convaincante en première période, bien moins après la pause, ce samedi face à l'Autriche. Découvrez les premières réactions des joueurs et du sélectionneur après ce match nul (1-1).
Publié: 08.06.2024 à 21:30 heures

L'équipe de Suisse a fait match nul face à l'Autriche samedi à Saint-Gall, ayant montré deux visages bien différents. Tel est aussi l'avis des joueurs et du sélectionneur, visiblement.

Silvan Widmer, buteur sur le 1-1

«En première mi-temps, nous avons mis en place un bon jeu collectif. Nous avons pu dominer l'adversaire pendant une grande partie de la rencontre. Après la pause, l'Autriche a essayé de nous presser très haut. Nous avons alors eu du mal à sortir les ballons. Nous avons rarement joué de longs ballons et lorsque nous l'avons fait, nous les avons généralement perdu. C'est pourquoi nous ne sommes plus parvenus à nous approcher du but adverse».

Le capitaine Granit Xhaka

«Nous pouvons être très satisfaits de la première mi-temps. Cela faisait longtemps que nous n'avions pas dominé ainsi contre un très bon adversaire. En deuxième mi-temps, l'Autriche a exercé beaucoup plus de pression, ce qui nous a empêchés de bien entrer dans le match. Dans l'ensemble, c'était une bonne performance. Offensivement, il nous a manqué la dernière passe, le dernier geste, peut-être la volonté absolue de chercher le but. Je suis persuadé que cela nous servira lors de l'Euro.»

Ruben Vargas

«C'était une bonne première mi-temps. Dans le domaine offensif, nous aurions pu prendre de meilleures décisions, nous avons perdu quelques ballons trop facilement. Dans l'ensemble, c'était une bonne fin de préparation».

Murat Yakin, entraîneur de la Nati

«Offensivement, il a manqué des solutions. Nous avons été accrochés de temps en temps par une très bonne équipe autrichienne, très robuste. Ils n'ont pas fait semblant dans les duels! Je suis satisfait de la première mi-temps. Avec les nombreux changements après la pause, nous n'avions plus le même rythme. Nous n'avons alors plus pu imposer notre jeu habituel. Malgré tout, les joueurs qui sont entrés ont été performants, surtout en défense. Mais clairement, il n'y a pas eu assez de bonnes choses devant».


Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la