Du jamais-vu dans le foot anglais
Le quadruplé, si proche et si loin pour Liverpool

Remporter le Championnat d'Angleterre, les deux coupes nationales et la Ligue des champions la même année, c'est le défi fou que poursuit Liverpool, en quête de sa dixième finale dans l'épreuve reine européenne, mardi en demi-finales retour à Villarreal (aller: 2-0).
Publié: 03.05.2022 à 16:26 heures
Liverpool et Jordan Henderson lorgnent la Champions League cette saison encore.

La Coupe de la Ligue anglaise est déjà en poche, tout comme le billet pour la finale de la Coupe d’Angleterre, contre Chelsea, le 14 mai prochain. Avec un petit point de retard sur Manchester City à quatre journées de la fin en Premier League et un ballottage favorable en Ligue des champions, jamais une équipe anglaise n’a été aussi près du but.

En 2007, Chelsea s’était retrouvé dans une situation très similaire, mais avec trois points de retard sur Manchester United. Les Blues n’avaient finalement ajouté que la Coupe d’Angleterre à leur Coupe de la Ligue: ils avaient été battus en demi-finales de la C1 par… Liverpool.

Longtemps, les Reds ont d’ailleurs minimisé la possibilité d’un tel «Grand Chelem». «Aucune équipe dans l’histoire du football anglais n’a réussi le quadruplé, non? C’est parce que c’est extrêmement difficile. On est encore très loin de penser à un truc aussi dingue», avait balayé Jürgen Klopp début mars.

Sur les traces de Guardiola

Mais le mot n’est plus tabou sur les bords de la Mersey. Liverpool pourrait effacer des tablettes le triplé championnat-Coupe d’Angleterre-Ligue des champions de Manchester United, son rival historique, en 1999.

Klopp dépasserait aussi la légendaire première saison de Pep Guardiola à la tête du FC Barcelone, en 2008-2009, où les Catalans avaient roulé sur la planète football (six trophées en un an) avec le fameux «tiki-taka» hérité des préceptes de Johan Cruyff.

Lionel Messi avait gagné quelques trophées lors de sa période barcelonaise.

Ce premier triplé Liga-Coupe-Ligue des champions d’une équipe espagnole avait aussi marqué les esprits car il avait offert le premier de ses sept Ballons d’Or à Lionel Messi et lancé sa mythique rivalité avec Cristiano Ronaldo.

Publicité

À Munich aussi

Le Bayern de la saison 2019-2020 est une autre référence, puisqu’il avait raflé le triplé en fin de saison, puis au total six trophées en un an: Championnat et Coupe d’Allemagne, Ligue des champions, Supercoupes d’Allemagne et de l’UEFA, et Coupe du monde des clubs.

Cet exploit retentissant, orchestré par l’entraîneur Hansi Flick, qui avait su sublimer une équipe de stars parfois coupables de passages à vide, est cependant difficilement comparable avec un éventuel quadruplé des Reds.

Être champion d’Allemagne est le «minimum syndical» pour le Bayern à qui le titre n’a plus échappé depuis 2013, un scénario inimaginable avec la bataille acharnée qui oppose chaque année les postulants à la Premier League.

En 2020, le Bayern était venu à bout du PSG pour remporter la Champions League.

Celtic, à jamais les premiers

De même, le Celtic de 1967 et ses «Lions de Lisbonne», mis en avant par l’UEFA sur son site officiel comme la seule équipe à avoir remporté la Ligue des champions, son championnat et sa coupe nationale, ainsi que sa Coupe de la Ligue (qui n’existe que dans quelques pays), ne souffrait pas vraiment de la même concurrence pour les trophées sur les Reds.

Publicité

Le plus gros obstacle sur la route de Liverpool reste évidemment Manchester City avec son petit ascendant en championnat et qui pourrait être aussi son adversaire en finale de la Ligue des champions, si les Citizens se débarrassent du Real Madrid.

«On ne joue pas pour rendre le quadruplé impossible (ndlr: à Liverpool). On le fait pour remporter la Premier League et atteindre la finale de la Ligue des champions et la remporter pour la première fois», a dû rappeler ce week-end Pep Guardiola, désormais sur le banc du club mancunien.

«On veut vraiment y arriver»

Avec deux nuls 2-2 en championnat et une victoire 3-2 en demi-finales de la Coupe d’Angleterre, Liverpool a un très léger ascendant dans les confrontations directes cette saison.

Mais il faudra sans doute remporter les sept matches qui restent – s’ils éliminent Villarreal – et compter sur un faux-pas de City en championnat. «On veut vraiment y arriver, maintenant», a pourtant admis Klopp avant le match remporté 0-1 à Newcastle samedi.

Publicité

«On ne peut pas attendre dix ans pour se créer des souvenirs. Il faut le faire maintenant. […] On ne sait pas si on gagnera quelque chose, mais, là, tout de suite, on essaye de tirer le maximum possible de cette saison», a-t-il martelé.

(AFP)

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la