Comparée à Ronaldo et Beckham
«Oui, Alisha Lehmann joue avec sa sexualité. Et alors?»

Autant critiquée qu'admirée, Alisha Lehmann n'a pas son pareil pour polariser. Elle a obtenu du soutien puisque l'experte et ancienne joueuse suédoise Vicki Blommé a défendu la joueuse de l'équipe de Suisse en la comparant à deux illustres footballeurs.
Publié: 23.11.2023 à 07:18 heures
Alisha Lehmann est devenue une icône en plus d'être une footballeuse de premier plan.
Blick Sport

Depuis le début de sa carrière, Alisha Lehmann n'a jamais eu peur d'être une tête qui dépasse. Elle en a d'ailleurs fait sa marque de fabrique. Pour cette raison, la joueuse internationale suisse est souvent raillée, notamment en raison de l'abondant maquillage qu'elle porte lorsqu'elle joue. Ses publications Instagram - elle est la sportive suisse la plus suivie avec plus de 16 millions de followers - servent trop souvent de déversoir à moqueries. 

Lorsque la Suisse a perdu 1-7 contre l'Espagne, de nombreux internautes lui ont recommandé d'arrêter le glamour et de commencer à jouer davantage au football. Une vague de haine qui a déplu à Vicki Blommé, experte football pour la chaîne «CMore» et ancienne joueuse de haut niveau en Suède.

La présentatrice, pionnière dans son pays en étant la première femme présente sur un plateau de Champions League, s'est exprimée sur le sujet dans le podcast «Soccer Sisters». «Beaucoup de gens pensent que c’est de l'arrogance, mais c’est aussi un sentiment. Celui de se sentir confiante et forte. Je pense que c’est bien que nous soyons différentes et que nous puissions avoir l’apparence que nous voulons.» L'ancienne joueuse ne s'est pas arrêtée en si bon chemin. «Il n’y a rien de mal à jouer au football avec du maquillage. Il faut arrêter de le reprocher aux joueuses.»

Pour étayer son propos, Vicki Blommé n'a pas hésité à convier deux hommes particulièrement «fashion» dans le débat: Cristiano Ronaldo et David Beckham. Les deux footballeurs de haut niveau ont autant (plus?) fait parler d'eux sur le terrain qu'en dehors. Comme Alisha Lehmann en somme. «Oui, elle joue avec sa sexualité, et alors? D'autres l'ont fait bien avant elle. Regardez David Beckham et Cristiano Ronaldo. Je pense que le maquillage et les soins portés à soi-même sont perçus différemment pour une femme que si un homme fait attention à sa coiffure.»

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la