En grand danger à Berlin?
Urs Fischer: «Je sais que je n'ai aucune garantie»

Union Berlin est désormais dernier en Bundesliga! L'avenir d'Urs Fischer au sein du club allemand semble plus incertain que jamais.
Publié: 13.11.2023 à 14:10 heures
|
Dernière mise à jour: 13.11.2023 à 16:49 heures
1/4
Urs Fischer a perdu pour la neuvième fois consécutive en Bundesliga avec Union Berlin!
Emanuel Staub

En Champions League, Union a au moins pu mettre un terme à sa série de défaites la semaine passée. Les «Eisernen» ont tenu Napoli en échec au stade Diego Armando Maradona (1-1 ) , remportant le tout premier point de l'histoire du club en C1. Union a salué ce résultat à juste titre comme étant «historique». Mais ce succès n'a pas permis par la suite d'inverser la tendance comme les Berlinois l'espéraient.

L'incroyable série de l'Union Berlin

03.09. : Union Berlin - RB Leipzig 0:3

16/09 : Wolfsburg - Union Berlin 2-1

20/09 : Real Madrid 1-0 Union Berlin (Ligue des Champions)

23.09. : Union Berlin - Hoffenheim 0:2

30.09. : Heidenheim 1-0 contre Union Berlin

03.10. : Union Berlin 2:3 contre Braga (Ligue des Champions)

07.10. : Dortmund - Union Berlin 4:2

21.10. : Union Berlin - Stuttgart 0:3

24/10 : Union Berlin 0-1 Napoli (Ligue des Champions)

28/10 : Brême - Union Berlin 2:0

31/10 : Stuttgart 1-0 Union Berlin (Coupe d'Allemagne)

04/11 : Union Berlin - Francfort 0:3

08.11. : Napoli - Union Berlin 1:1 (Ligue des Champions)

12.11. : Leverkusen - Union Berlin 4-0

IMAGO/Nordphoto

03.09. : Union Berlin - RB Leipzig 0:3

16/09 : Wolfsburg - Union Berlin 2-1

20/09 : Real Madrid 1-0 Union Berlin (Ligue des Champions)

23.09. : Union Berlin - Hoffenheim 0:2

30.09. : Heidenheim 1-0 contre Union Berlin

03.10. : Union Berlin 2:3 contre Braga (Ligue des Champions)

07.10. : Dortmund - Union Berlin 4:2

21.10. : Union Berlin - Stuttgart 0:3

24/10 : Union Berlin 0-1 Napoli (Ligue des Champions)

28/10 : Brême - Union Berlin 2:0

31/10 : Stuttgart 1-0 Union Berlin (Coupe d'Allemagne)

04/11 : Union Berlin - Francfort 0:3

08.11. : Napoli - Union Berlin 1:1 (Ligue des Champions)

12.11. : Leverkusen - Union Berlin 4-0

plus

En effet, en Bundesliga, la spirale négative ne veut tout simplement pas s'arrêter, les Unionistes se sont inclinés 4-0 face à l'irrésistible leader, le Bayer Leverkusen. L'Union a ainsi accumulé neuf défaites consécutives en Bundesliga et a glissé à la dernière place du classement. Le dernier but en championnat a été marqué début octobre. Tristesse à l'est de Berlin.

«Besoin d'une autre mentalité»

L'entraîneur Urs Fischer (57 ans), longtemps considéré comme intouchable en tant que maître d'œuvre de la fabuleuse ascension de la 2e Bundesliga vers la Champions League, semble de plus en plus consterné. Après la claque reçue à Leverkusen, il a critiqué l'attitude de son équipe. «Quand tu joues dans la lutte contre la relégation, tu as besoin d'un autre langage corporel, d'une autre mentalité», a-t-il fait comprendre sans ambiguïté.

Le capitaine Christopher Trimmel a lui aussi mis le doigt dans la plaie. Et partage l'avis de son entraîneur selon lequel il faut changer certaines choses si l'Union Berlin veut retrouver le chemin de la victoire. «Nous avons concédé tant de défaites. Nous devons nous améliorer dans de très nombreux domaines, sinon il sera difficile de rester en première division.»

Les supporters soutiennent Urs Fischer

Il y a une semaine, le président du club Dirk Zingler a publiquement soutenu son entraîneur suisse, se disant convaincu qu'Urs Fischer pouvait résoudre cette «tâche difficile». Et le technicien confirme, même après la défaite à Leverkusen, qu'il se sent soutenu par la direction du club: «Je ressens cette confiance, la direction du club s'est d'ailleurs exprimée clairement».

Et pourtant, Urs Fischer ajoute: «Je sais que ce n'est pas une garantie d'emploi. La situation est toujours réévaluée». Toujours est-il que le soutien des fans lui est assuré. Après la défaite contre Leverkusen, ils ont applaudi Urs Fischer. C'est bénéfique, estime ce dernier. «Bien sûr que cela nous aide, pas seulement moi, mais le staff et l'équipe, quand tu bénéficies du soutien des fans, même quand ça va vraiment mal. C'est un point qui peut t'aider à te remettre sur les rails».

Publicité

Mais combien de temps faudra-t-il encore avant que le vent ne tourne définitivement? Si Union perd encore trois fois, les Eisernen égaliseront le record négatif de Greuther Fürth de la saison 2021/22 avec douze défaites consécutives en Bundesliga. La direction du club va-t-elle laisser les choses aller aussi loin?

Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la