Carlo Ancelotti «mal interprété»
Le Real Madrid assure qu'il participera bien au Mondial des clubs

Le Real Madrid a assuré lundi qu'il participerait bel et bien à la Coupe du monde des clubs de la FIFA. Ceci après des déclarations de son entraîneur Carlo Ancelotti ayant été, selon ce dernier, mal interprétées.
Publié: 10.06.2024 à 19:22 heures
Non, le Real Madrid ne boycottera pas le Mondial des clubs.
sda-logo.jpeg
ATS Agence télégraphique suisse

«A aucun moment» la participation du Real Madrid «à la nouvelle Coupe du Monde des Clubs, qui sera organisée par la FIFA lors de la prochaine saison 2024/25, n'a été remise en question», assure dans un communiqué le club, qui vient de remporter sa quinzième Ligue des Champions.

Le club participera donc «comme prévu, à cette compétition officielle que nous aborderons avec fierté et avec le plus grand enthousiasme afin que nos millions de supporters dans le monde entier se mettent à rêver d'un nouveau titre», ajoute-t-il.

Dans un message distinct publié sur le réseau social X (Twitter), Carlo Ancelotti a confirmé cette participation, assurant que ses propos avaient été mal «interprétés» par le quotidien italien «Il Giornale». Dans son interview à «Il Giornale», publiée lundi matin, Carlo Ancelotti semblait pourtant catégorique quant à son refus de participer à ce nouveau tournoi, sur fond de critiques quant au calendrier imposé aux joueurs.

Contenu tiers
Pour afficher les contenus de prestataires tiers (Twitter, Instagram), vous devez autoriser tous les cookies et le partage de données avec ces prestataires externes.

«Un seul match du Real Madrid vaut 20 millions d'euros et la FIFA veut nous donner cette somme pour toute la Coupe. Négatif. Comme nous, d'autres clubs refuseront l'invitation, expliquait-il. La FIFA peut l'oublier. Les footballeurs et les clubs ne participeront pas à ce tournoi.»

La première édition du Mondial des clubs de la FIFA, qui doit rassembler 32 des meilleures équipes du monde, doit se tenir du 15 juin au 13 juillet 2025 aux Etats-Unis.

Mais cette compétition suscite des critiques depuis plusieurs mois à cause de l'augmentation de la charge de travail des joueurs et des risques sur leur santé. En mai, l'Association mondiale des Ligues de football et la Fifpro, syndicat mondial des joueurs, ont sommé l'instance internationale de revoir le calendrier de la compétition, sous peine d'engager une procédure judiciaire. Elles soutiennent que le calendrier des compétitions de football est désormais «au-delà de la saturation».

Publicité
Vous avez trouvé une erreur? Signalez-la